Lien

Les bonnes raisons d’aller en Thalasso pour votre bien-être

la-thalassothc3a9rapie-750x430

La thalassothérapie : une méthode pour le bien-être

Homme ou femme, chacun a besoin d’un moment pour se détendre un peu, loin du stress et des activités enlaçantes du quotidien. Seul, en couple ou aussi en famille, on peut très bien envisager de prendre son temps et de pratiquer la thalassothérapie que ce soit en Bretagne ou dans un autre endroit où l’on retrouve un centre spécialisé dans le domaine.

Pourquoi pratiquer le Thalasso ?

Inventée par Joseph La Bonnardière, un docteur du XIXe siècle, la thalassothérapie s’est installée pour la première fois en Bretagne. Son expansion s’est très vite développée dans le reste de l’Europe en raison des nombreux bienfaits qu’elle apporte sur la santé. Une thérapie pratiquée en bord de mer, elle peut soigner plusieurs types de maladies comme les rhumatismes ou les affections dermatologiques. À part ses effets curatifs, elle permet également d’éliminer le stress et de réduire les sensations de fatigues.

(…)

Les soins proposés en thalassothérapie

Pour évacuer le stress, plusieurs méthodes sont proposées au choix.

La douche à affusion : une multitude de jets d’eau à forte pression est projetée en position horizontale dans le but de faire un massage sur la surface de la peau. Toute personne en état de fatigue y trouvera du plaisir en raison de ses vertus sédatives et calmantes.

L’hydromassage : à la différence de la douche à affusion, l’hydromassage se passe à l’intérieur d’une baignoire qui est équipée de jet sous-marin prenant la forme d’un corps humain. On peut s’y sentir bien à l’aise étant donné qu’elle provoque un effet tonique aux tissus et un effet relaxant à l’organisme.

Le bain aux huiles essentielles : dans une baignoire remplie d’eau chaude et d’huiles possédant des vertus relaxantes, le corps se détend.

La douche à jet tonique : la personne à considérer est placée à 5 mètres de l’endroit où on lance un jet d’eau tonique à propulsion. Cette action a pour objectif de drainer les tissus en profondeur. Elle réveille les nerfs sensitifs du corps et lui donne du tonus.
C’est un bon soin à envisager tant pour la respiration que pour la détente rachidienne. À la différence de l’hydromassage à jet sous-marin, elle est à fonction manuelle tout en respectant une température maximale de l’eau à 37 °C. C’est un type de soin profond et circulatoire qui permet de lutter contre les raideurs articulaires et musculaires.

L’application d’algues : elle fait également partie des soins en Thalasso. L’algothérapie consiste à envelopper le corps humain d’un assemblage d’algues chaudes. Riche en iode et en oligo-éléments, ce soin permet de combattre efficacement les inflammations. Il revitalise aussi les tissus constitutifs de la peau.

La relaxation en piscine : remplie d’eau de mer à température chauffée, la relaxation en piscine permet de décongestionner le corps. Elle peut garantir une détente musculaire ainsi qu’une relaxation totale.

Les aérosols en salle : à l’intérieur d’une salle de repos, on propulse de l’eau de mer sous forme de particules fines. Ces dernières pourront ensuite dans les alvéoles pulmonaires jusqu’à arriver au sang. Ce soin entraine un effet sédatif généralisé et est également préconisé pour les personnes en manque de sommeil.

L’oxygénation et les exercices au bord de la mer : ces activités initient l’organisme à la revitalisation par la présence des éléments iodiques à cet endroit.

La sophrologie : elle se définit comme étant une technique associant la relaxation physique aux activités mentales. Elle est très efficace si l’on cherche à éliminer le stress ou les « maladies de civilisation ».

Le yoga : après une bonne bouffée d’air marin, faire du yoga dans un centre de Thalasso aide à avoir une attitude calme éloignée des situations stressantes.

Lire l’intégralité de l’article ici : https://www.theinquirer.fr/les-bonnes-raisons-daller-en-thalasso-pour-votre-bien-etre/

Lien

Eau de Quinton : les vertus du sérum marin

eau-de-quinton-les-vertus-du-serum-marin

Et si l’eau de mer était capable de soigner ? C’est à partir de cette idée qu’un certain René Quinton, physiologiste, a eu l’idée brillante d’utiliser l’eau de mer à des fins thérapeutiques. Mais pas n’importe quel sérum marin ! Pour révéler toutes ses propriétés, l’eau de mer doit être prélevée dans des conditions très strictes. Partons à la découverte de l’eau de Quinton et de ses mille et une vertus.

L’eau de Quinton, c’est quoi ?

L’idée de départ de René Quinton (1866-1925) est simple : les cellules humaines évoluent dans un milieu organique comparable à celui de la mer. Dès lors, le biologiste français n’aura de cesse tout au long de sa carrière de démontrer les similitudes entre l’eau de mer et le plasma sanguin, dont les compositions affichent de réelles ressemblances puisque les deux milieux sont constitués d’oligo-éléments et de minéraux. Le chercheur en conclut donc qu’un sérum d’origine marine serait susceptible d’agir favorablement sur l’organisme humain. Pour bénéficier d’une eau de mer de haute qualité, il préconise alors de la prélever au large de la côte bretonne, à une profondeur oscillant entre 10 et 30 mètres, c’est-à-dire là où se forment les vortex. Après avoir été filtrée et stabilisée, l’eau naturelle est alors stérilisée à froid en laboratoire avant d’être diluée, puisqu’elle contient un taux de minéraux plus important que celui présent dans le plasma sanguin.

Quelles sont les propriétés de l’eau de Quinton ?

La forte teneur en oligo-éléments représente la principale qualité de ce sérum marin élaboré avec minutie. En effet, l’eau de mer ainsi prélevée et préparée offre la plupart des éléments minéraux dont l’organisme humain a besoin pour fonctionner correctement. Si le sérum physiologique lui est souvent préféré, l’eau de Quinton reste un remède utilisé au sein de centres de thalassothérapie, car elle présente de multiples vertus :

  • tonifiant veineux ;
  • action antisudative ;
  • drainant rénal ;
  • stimulation du métabolisme ;
  • régénération de l’organisme ;
  • revitalisation et recharge en oligo-éléments et en vitamines ;
  • contribution à un sentiment de bien-être ;
  • réduction des inflammations articulaires et musculaires.

Quels sont les modes d’utilisation ?

L’eau de Quinton est la propriété d’une entreprise espagnole qui est la seule à pouvoir exploiter ce nom. Ainsi, les autres produits utilisant de l’eau de mer dans leur composition sont appelés soit « eau marine isotonique », soit « eau marine hypertonique ». La différence entre ces deux appellations réside principalement dans la concentration saline des produits. En effet, l’eau isotonique possède une teneur en sel similaire à celle du corps humain, soit 9 grammes par litre, tandis que l’eau hypertonique, elle, reste dans sa forme naturelle et affiche une forte concentration en oligo-éléments. Mais dans la majorité des cas, le sérum marin est commercialisé sous la forme d’ampoules buvables, vendues en accès libre pour le grand public. Il est recommandé de conserver le sérum sous la langue pendant une minute afin de bénéficier d’une diffusion optimale de ses composants.

Lire la suite de l’article ici : https://www.femmeactuelle.fr/sante/medecine-douce/eau-de-quinton-vertus-serum-marin-29809

Lien

Thalasso : des soins contre la dépendance tabagique

massage-cuir-chevelu_auremar-stock-adobe_-com_-800

Si vous êtes motivé pour arrêter de fumer ou déjà en cours de sevrage, la thalassothérapie peut vous aider à définitivement tourner le dos au tabac.

Pour arrêter de fumer, il faut avant tout le vouloir ! N’attendez donc pas de miracle d’un séjour en thalassothérapie si vous n’êtes pas fermement décidé à tourner le dos au tabagisme.

En revanche, cela peut vous aider à franchir le pas, à réussir votre sevrage et à éviter la récidive. S’il est souvent nécessaire de faire appel à des substituts nicotiniques pour sortir progressivement de la dépendance physique au tabac, la thalasso offre une coupure avec le quotidien qui fait du bien, en profitant des actifs et de l’air marin.

(…)

Les soins sont basés sur l’hydrothérapie, l’algothérapie, l’oxygénation, les massages, la relaxation et l’exercice physique. Ils comprennent des bains hydromassants aux algues et huiles essentielles, des enveloppements d’algues, des séances d’oxygénation à base d’essence de résine de pin pour nettoyer les muqueuses.

Il est également fait appel à la réflexologie chinoise, au shiatsu, aux soins ayurvédiques avec massage de points précis du visage et du cuir chevelu. Modelage du corps et au soin du visage complètent cet arsenal car le tabac accélère la perte d’élasticité de la peau et ternit le teint.

Des séances d’aquabike et de gymnastique douce permettent de retrouver une meilleure condition physique, tandis que yogasophrologie et hypnose sont utiles pour gérer le stress.

(…)

Lire l’intégralité de l’article ici : https://actu.fr/lifestyle/thalasso-soins-contre-dependance-tabagique_16366975.html

Lien

La thalasso change de régime

chateau-des-tourelles-pornichet_6051228

Coach, micronutrition, alimentation « en conscience » : les spas des bords de mer déploient une créativité toujours renouvelée.

En ville, on a beau disposer de diététiciens, kinés, salles de gym, crèmes minceur ou instituts de beauté à tous les coins de rue, rien ne vaut quelques jours, voire une semaine, hors de son quotidien pour se motiver à prendre soin de soi tout en se faisant plaisir. Mais à quelles mains se confier ? Si les Allemands sont fans des cliniques de détox médicalisées, les Français apprécient les centres de thalassothérapie qui jalonnent leurs côtes. On aurait pu les croire coulés par la vague des spas luxueux lovés dans les hôtels chics, mais il n’en est rien.

Les Français sont loin d’avoir abandonné ces lieux de bien-être amarrés (pour certains depuis la fin du XIXe siècle) au bord des plages : 92% d’entre eux estiment que les soins d’eau sont bons pour la santé. Ces dernières années, le nombre de curistes a augmenté (+5% en 2016) et le chiffre d’affaire des centres de thalassos reste en progression (+3% en 2016). Ils ont tiré leçon de la concurrence des spas hauts en sensorialité et plaisir. Au point de faire évoluer leur image et d’innover sans perdre leurs fondamentaux : efficacité des soins, spécificité de l’eau de mer et des algues riches en minéraux et savoir-faire en matière holistique et diététique.

(…)

En cette saison, il est une spécialité des séjours en thalasso qui continue de faire recette : les cures silhouette. S’il n’est pas question de perdre cinq kilos en une semaine (on les reprendrait tout de suite), ces traitements visent plutôt à nous réconcilier avec nos corps et nos esprits et à redevenir plus toniques. Ils sont des concentrés des dernières avancées en matière de remise en forme : comme les bilans de micro-nutrition (Thalassa Sea & Spa de Quiberon), ou les séances d’alimentation en pleine conscience pour retrouver « une relation saine et joyeuse avec la nourriture et notre corps en réduisant durablement le stress alimentaire » (à Concarneau et à Miramar La Cigale à Port Crouesty).

Lire l’intégralité de l’article ici : https://www.lexpress.fr/styles/beaute/la-thalasso-change-de-regime_2003934.html

 

Lien

Première thalasso : nos conseils pour l’optimiser

thalasso-parcours-marin2_thalazur-royan-800

Vous en rêvez sans oser passer du rêve à la réalité ? Et si vous vous jetiez à l’eau. Des formules découverte, sur 1, 2 ou 3 jours, permettent une première expérience en thalasso.

92 % des Français jugent l’eau de mer en thalassothérapie bénéfique. 65 % des personnes n’ayant jamais fait de cure souhaiteraient d’ailleurs vivre pareille expérience*. Pourquoi, avec de tels chiffres, les Français ne sont pas davantage des adeptes de la thalasso ? En raison de son coût, répondent 67 % des personnes interrogées.

Pourtant, et contrairement aux cures thermales qui se déroulent généralement sur trois semaines, les soins en thalassopeuvent s’étaler sur un temps plus court. Les instituts de thalasso multiplient ainsi les formules découvertes sur 1, 2 ou 3 jours. L’occasion de vous familiariser avec les différents soins à l’eau de mer sans trop grever votre budget !

D’autant que les professionnels de la thalassothérapie l’affirment… Les bienfaits sur le corps sont immédiats, même sur une cure de courte durée.

Des soins « à la carte »

Si vous êtes tenté par une première expérience en thalasso, et selon votre budget, vous pouvez opter pour une ou deux journées de soins. Ces formules sont systématiquement accompagnées d’un accès à la piscine du centre avec, la plupart du temps, jacuzzi, sauna, hammam, cours d’aqua-gym ou d’aqua-bike. Ces activités complètent à merveille vos soins « à la carte ».

En règle général, une formule découverte compte en effet quatre soins, dits classiques, parmi lesquels un bain hydromassant, une douche à jets, une douche sous affusion, un enveloppement d’algues, un massage ou un modelage. Ils peuvent être complétés, si vous choisissez de dormir sur place, par un repas diététique. Mais vous pouvez tout à fait choisir un hébergement non loin de l’institut et ne consommer que les soins et l’accès à la piscine.

Soulager vos maux

Quelle que soit la formule choisie et la durée de la cure, le mieux reste encore, surtout pour une première expérience, de vous appuyer sur les conseils avisés du personnel pour choisir vos soins. Ils peuvent effectivement varier selon les besoins et attentes de chacun : insomnie, mal de dos, douleurs articulaires, fatigue, stress, surpoids, grossesse, tabagisme… A moins qu’il ne s’agisse uniquement d’un moment 100% détente et plaisir.

Vous l’aurez compris, la thalassothérapie combine les vertus de l’eau de mer et le dépaysement. Si vous êtes citadin, un week-end en bord de mer sera évidemment revigorant. Vous habitez près d’un centre de thalasso ? N’hésitez plus à pousser la porte. Ces instituts se démocratisent et proposent, des tarifs à partir de 100 – 120 €, pour une cure d’une journée. Evidemment, si vous optez pour une formule à 2 ou trois jours, hébergement compris, comptez plutôt 400 à 450 euros.

Lire la suite de l’article ici : https://actu.fr/lifestyle/premiere-thalasso-conseils-loptimiser_16364837.html

Lien

Cures thermales et thalasso pour les enfants

water-of-banana-and-pineapple

Pourquoi les enfants ne pourraient-ils pas profiter des bienfaits de l’eau thermale ou de l’eau de mer ? De plus en plus d’établissements les accueillent d’ailleurs, et de mieux en mieux. Deux exemples : Brides-les-Bains et Carnac thalasso&spa.

Au Carnac Thalasso spa&resort, des soins bio pour les Juniors

Dans ce pays mégalithique, une thalasso est depuis longtemps installée à côté des salines. L’hébergement et le centre thalasso ont été totalement revus et accueillent désormais les familles avec un confort maximal.

A la carte : Beauté et bien-être Biokid (enfants de 7 à 12 ans)

Des soins de visage, des mains ou des pieds, avec une gamme de cosmétiques bio adaptée à leur peau, aux parfums fruités et gourmands, entre 35 € et 45 €.

Les adolescents auront accès à des vrais soins visage, dos ou un hydrojet. Les deux apprécieront le Spa Marin !

(…)

Perdre du poids en famille à Brides-les-Bains

Le célèbre établissement thermal de Brides-les-Bains a totalement revu ses espaces pour plus de modernité pour toujours autant d’efficacité.

Le programme Jeunes >18ans « Un été pour adopter de bonnes habitudes » accueille parents et enfants en surcharge pondérale avec des sessions en juillet et août. Elles comprennent des entretiens nutrition, des ateliers avec une diététicienne qui discute des habitudes alimentaires de la famille, des activités physiques, des cours de cuisine et bien sûr, l’accès libre aux Grands Bains de Salins et aux cours d’aquagym quotidiens (si prescription de bain en eau courante par le médecin thermal).

Tarif 2018 : 120 € pour chaque jeune. Nombreuses possibilités d’hébergement.

Lire cet article en intégralité ici : http://www.nosjuniors.com/sante-bien-etre/cures-thermales-et-thalasso-pour-les-enfants/

Lien

Eau de mer et bien-être

baigneuse

Thalassothérapie, bains de mer, sports dans ou sur l’eau de mer… la mer et l’océan sont synonymes de bien-être et de détente. Dans quels cas peut-on envisager de faire une thalassothérapie ? Quels sont les bienfaits des bains de mer en général ? Quels types de sports pratiqués sur ou dans l’eau ? Santé sur le Net revient pour vous sur ces questions qui seront bientôt d’actualité !

Les atouts bien-être de l’eau de mer et du milieu marin

Si vous souhaitez retrouver de l’énergie ou diminuer un stress accumulé pendant cette année, pourquoi ne pas envisager un séjour en thalassothérapie ?

Les trois piliers de cette thérapie non médicale basée sur les bienfaits de l’eau de mer sont : détoxifier, drainer et reminéraliser l’eau corporelle.

À savoir ! Si le chlorure de sodium domine, l’eau de mer contient également une dizaine de sels minéraux et d’oligoéléments indispensables à l’organisme comme le magnésium, le calcium, le potassium, l’iode ou encore le fluor.

En cure de thalassothérapie, les bains d’eau de mer chauffée entre 37°C et 40°C favorise la détente musculaire et le lâcher-prise.

Hormis l’eau de mer, d’autres ressources marines possèdent également quelques bienfaits pour la santé comme :

  • Le phytoplancton pour ses propriétés antivirales et antibactériennes ;
  • Les boues argileuses minéralisées pour soulager les douleurs articulaires ;
  • L’argile verte pour apaiser certains désordres dermatologiques ;
  • Les algues vertes, brunes ou rouges aux vertus hémostatiques – favorisant la coagulation du sang – et cicatrisantes.

(…)

Une baignade d’au moins vingt minutes tous les jours permet de :

  • Reminéraliser l’organisme ;
  • Tonifier son épiderme et détendre ses muscles ;
  • Renforcer le système immunitaire et la circulation sanguine et lymphatique.

(…)

La mer : un terrain de sport parfait

La mer ou l’océan constitue un immense espace en plein air où il est possible de combiner les plaisirs de la glisse, de la nage, de la marche et de la course. Tout est réuni pour pratiquer des exercices physiques dans de bonnes conditions : l’air marin est très bénéfique pour la santé tout comme les qualités intrinsèques de l’eau de mer.

Pour le maintien ou la remise en forme, tous les types de sportifs, débutants ou expérimentés, jeunes ou âgés, peuvent trouver une activité physique répondant à leurs niveaux et à leurs objectifs.

Comme le corps va flotter dans l’eau, les exercices ne demandent pas un grand effort : une fois immergé dans l’eau, le corps ne pèse plus que 33% de son poids ce qui permet de ne pas entrainer une sollicitation trop importante des articulations.

On distingue, entre autres, la natation, l’aquagym, le stand-up paddle, la marche dans l’eau, le surf, le kayak ou encore le kite surf pour les plus téméraires.

À savoir ! Le stand-up paddle, ou simplement paddle est un sport de glisse nautique où le pratiquant se tient debout (stand up en anglais) sur une planche (rigide ou gonflable) plus longue qu’une planche de surf classique avec une taille allant de 1,5m à 6,5 m. La propulsion se réalise grâce à une pagaie (paddle).

Pour bien se muscler, les activités aquatiques sont nettement plus efficaces avec des résultats visibles très rapidement.

Les sports aquatiques permettent de :

  • Remodeler la silhouette et tonifier l’ensemble des muscles ;
  • Améliorer la circulation sanguine et la tonicité de l’épiderme ;
  • Renforcer le rythme cardiaque et ses capacités respiratoires ;
  • Calmer les douleurs articulaires et renforcer la densité osseuse.

Lire l’intégralité de l’article ici : https://www.sante-sur-le-net.com/eau-de-mer-et-bien-etre/