Vidéo

Se baigner dans de l’eau glacée par la méthode Wim Hof avec Damien Eissen

Dans cette vidéo, on fait une rapide présentation de la méthode Wim Hof qui permet à tout un chacun de se baigner dans de l’eau glacée entre autre. Mais cette méthode permet bien d’autres choses comme l’illustre la photo ci-dessous avec Wim Hof.
methode wim hof

Effectivement, la méthode Wim Hof est un ensemble de techniques développées pendant plus de 30 ans par Wim Eric Hof, un hollandais de 59 ans.

Celle-ci s’articule autour de trois piliers :
– la respiration
– la concentration
– l’exposition au froid

La puissance combinée de ces trois éléments a permis à Wim de combattre la dépression et de réaliser de nombreux exploits auparavant inimaginables !

Il a notamment couru un semi-marathon au-dessus du cercle arctique, ne portant rien de plus qu’un simple short. Il s’est prouvé être capable de rester immergé dans un bain de glaçons pendant presque 2 heures, également de courir un marathon dans le désert de Namibie sans boire une seule goutte d’eau.

La vidéo de l’interview avec Damien Eissen a été tournée le 4 Novembre 2019 dans les environs de Strasbourg dans la matinée.

Présentation de Damien Eissen : Coach en développement personnel, instructeur niv 2 de la méthode Wim Hof, professeur de Yoga certifié Yogaworks, professeur d’acroyoga certifié AcroYoga International et thérapeute en thaï yoga massage. Fondateur du Primal Bloom et du groupe Ice Yoga Alsace.
Lien du site : https://www.primalbloom.fr/

00:12 Question N°1 : Présentation de la méthode Wim Hof
04:10 Question N°2 : Description de la technique de respiration de la méthode Wim Hof
06:05 Question N°3 : Qu’est-ce que cette méthode a changé dans le quotidien de Damien Eissen ?
08:10 Question N°4 : Quels sont les bienfaits de la méthode qui reviennent le plus parmi toutes les personnes qui ont fait la méthode Wim Hof avec Damien Eissen ?
10:14 Question N°5 : Quel rapport entretient Damien Eissen avec l’eau ?

Pensez à vous abonner à la chaîne Youtube EAU Séance et d’appuyer sur la petite cloche des notifications pour recevoir l’information par email d’une nouvelle mise en ligne de la chaîne.

 

Vidéo

Lien entre l’eau et la douleur avec le Dr Marc-François Payà

Dans cette vidéo, nous faisons le lien entre l’eau et la douleur avec le Dr Marc-François Payà, médecin spécialiste de la douleur.

Marco Payà - L'eau et la douleur 2

Présentation de Marc-François Payà : Docteur en médecine de l’université de Montpellier, membre de l’Académie des Sciences de New York, membre de l’association internationale d’étude et de traitement de la douleur et membre de l’association Francesca da Dor, il est aussi directeur médical des Laboratoires Quinton.

Voici les questions qui ont été posées au Dr Marc-François Payà

00:09 Question N°1 : Quel est le lien entre l’eau et la douleur ?
03:33 Question N°2 : Comment réagissent vos patients à une prescription d’eau de mer ?
06:00 Question N°3 : Quelle est votre utilisation quotidienne de l’eau de mer ?
08:22 Question N°4 : Comment avez-vous découvert les vertus de l’eau de mer ?

 

Vidéo

La Surf Thérapie avec le Dr Guillaume Barucq

La Surf Thérapie est une méthode pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête grâce aux bienfaits de la mer, de l’air marin et du soleil dont vous profiterez sur une planche de surf. La Surf Thérapie est une thalassothérapie naturelle basée sur la pratique régulière du surf, du stand-up paddle, de la marche, de la natation, et du yoga en bord de mer. Le surf aide à rester en forme, à stabiliser son poids, à atténuer le stress, et même à arrêter de fumer ou à booster sa libido !

Des personnes atteintes d’un cancer, d’une maladie chronique ou d’un handicap retirent des bénéfices du surf. La Surf Thérapie est utilisée dans la prise en charge de la mucoviscidose, pour améliorer le bien-être d’enfants autistes, rééduquer des soldats blessés, participer au sevrage de certaines addictions…

La Surf Thérapie avec le Dr Guillaume Barucq

Guillaume Barucq pendant l’interview

En Octobre 2016, le Dr Guillaume Barucq a accepté d’être interviewé par EAU Séance. Vous pouvez voir cette vidéo sur la chaine EAU Séance :

Présentation de Guillaume Barucq :

Présentation de Guillaume Barucq : il est né le 14 Février 1977. Il a conclu ses études de médecine à l’Université Victor Segalen de Bordeaux en soutenant une thèse sur la prévention des accidents de surf. Il exerce en tant que médecin généraliste installé à Biarritz sur la Côte Basque.

Le Docteur Guillaume Barucq constate au quotidien les bienfaits que l’océan apporte à ses patients et à lui-même. Il prescrit des séances de surf pour maintenir ses patients en bonne santé et il se passe rarement un jour sans qu’il n’aille lui-même profiter de la mer.
Guillaume Barucq explique dans le livre Surf Thérapie comment la réalisation d’une activité physique régulière au contact de la mer peut aider à se sentir mieux dans son corps et dans sa tête ainsi qu’à prévenir et à participer au traitement de certaines maladies.

Guillaume Barucq est un adepte du surf sur tous types de planches : petite planche, longboard, stand-up paddle, bodyboard…
Il glisse le plus souvent sur les vagues du Pays Basque mais ses voyages l’ont conduit à effectuer divers surf trips sur les spots de l’Océan Atlantique, de la Mer Méditerranée, de l’Océan Pacifique et de l’Océan Indien.

Guillaume Barucq est l’auteur du best-seller intitulé Surfers’ Survival Guide, un guide complet pour surfer en toute sécurité, aux Editions Surf Session.

Vidéo

A Moliets, dans les Landes, des enfants malades du coeur s’initient au surf

maxresdefault

Grâce à l’association les liens du cœur qui travaille avec les patients du CHU de Bordeaux, 12 enfants atteints de pathologies cardiaques ont pu découvrir les joies de la glisse.. Le sport est bon pour leur guérison et leur moral…Dans cette vidéo, découvrez Karl, greffé du cœur à 8 ans..

Vidéo

Ces seniors qui veulent vaincre leur peur de l’eau

  • Publié le : 13/09/2018
  • Mots-clés :  sport, piscine.
  • Source : francetvinfo.fr

x720-j_v

Vaincre sa peur de l’eau, c’est l’objectif de nombreux adultes qui apprennent à nager sur le tard. 15% des Français ne savent pas nager.

À 65 ans, Danny Verdier se jette à l’eau avec ce premier cours destiné à vaincre son aquaphobie. Mettre la tête sous l’eau puis faire la planche, des étapes pour dépasser un traumatisme de jeunesse. « Il y a un jeune homme qui m’a tenu la tête sous l’eau donc j’ai peur de l’eau depuis ce jour-là »,explique la sexagénaire.

Une honte

es plus concernés par cette phobie sont les seniors. Pour un tiers des 65 à 75 ans, impossible de se baigner sans avoir pied. Alors, pour rassurer ses élèves, le maître-nageur reste dans l’eau auprès d’elles. « Un maître-nageur à l’extérieur, ça fait une personne grande avec une perche qui fait penser à un bâton, c’est des angoisses donc on change de technique », explique Alexandre Leclercq de Swim Stars Occitanie de Lattes (Hérault). En France, 15% de la population souffrirait d’aquaphobie. Une angoisse que beaucoup n’osent pas avouer.

//embedftv-a.akamaihd.net/ddc2443b9ece4df50f4f23069c8f5e2c

Lien

10 bons conseils pour nager en eaux froides

nageur

1 – Simple précaution

Le bon sens invite à rendre visite à son médecin pour un bilan pendant lequel vous lui ferez part de votre projet. Comme on le ferait avant de s’inscrire dans une salle de sport ou d’aborder une quelconque activité physique. D’autant que le froid provoquant une vasoconstriction le cœur est soumis un travail supplémentaire pouvant être fatal pour des personnes souffrant de maladie cardiaque — déclarée ou non.

2 – Quand commencer ?

Plusieurs écoles, plusieurs méthodes. La progressive qui propose de continuer de se baigner après l’été pour avancer vers les saisons froides. La radicale propose de rentrer en eaux froides sans progressivité dans le temps. La première méthode semble cependant plus à la portée de tous.

3 – Dans quelles eaux ? 1/2

Pour ceux qui sont proches des bords de mer, cela est relativement facile. En général on ne se retrouve pas seul, des groupes de pratiquants seront ravis de vous faire part de leur expérience. Quant à ceux qui possèdent ou on accès à une piscine ou un bassin extérieurs les choses seront encore plus simple.

4 – Dans quelles eaux ? 2/2

L’eau salée est pour certains plus agréable en toutes saison que l’eau d’un bassin. Les sensations sont différentes et le ressenti de la température modifié. Sachant qu’une eau de mer propre à la baignade apportera un petit plus en matière de santé qu’une eau tout bonnement traitée.

5 – En maillot de bain ou en néoprène

Tout dépend de vous et de votre tolérance au froid, il faut dire qu’en dessous de 15° une  combinaison en néoprène permet de prolonger le bain et d’amoindrir le choc initial avec l’eau froide. Il existe des tenues plus ou moins sophistiquées, plus ou moins chères aussi. Pour commencer, un petit bodyboard fera l’affaire, puis on peut passer à la combinaison intégrale très confortable, mais guère facile à mettre et à enlever.

6 – Et la tête !

S’il y a une partie du corps à protéger en priorité, c’est bien la tête. L’ordinateur central est fragile et peut se dérégler rapidement. Pour ce faire un ou deux bonnets en silicone feront l’affaire. À noter qu’il existe des bonnets en néoprène. Et pourquoi pas des bouchons d’oreille en silicone qui viendront protéger les conduits auditifs ?

7 – D’un coup ou progressivement

Ils ne sont pas nombreux ceux qui plongent dans une eau très froide à l’instant. Ils sont ou très sûrs d’eux — techniques de préparation physique et morale — soit très imprudents. Le mieux pour nous simples mortels et d’y aller progressivement après quelques étirements — un échauffement poussé n’est pas recommandé — et une hyperventilation. Nuque, avant-bras et pieds seront mouillés avant de rentrer complètement dans l’eau.Ainsi, notre corps aura le temps de se mobiliser face à cette nouvelle situation.

8 – Combien de temps ?

Tout dépend bien sûr de la température de l’eau. Comme on n’est pas dans l’établissement d’un record, mais dans une activité régulière et bénéfique pour la santé, on gardera raison avant tout. On sera donc à l’écoute de son corps avant, pendant et après le bain. Se faire une trop grande violence est non seulement stupide, mais va à l’encontre des bénéfices recherchés.

Lire la suite de l’article ici : http://www.10bonsconseils.com/nager-en-eaux-froides.html

Vidéo

Nager dans l’eau froide c’est bon pour la santé et surtout très bon pour le moral : ça rend heureux

capture_3-3847988

Il y a depuis longtemps en Normandie un adepte de la nage en eau froide, surnommé « Ice doctor » : à toutes les saisons, il plonge dans la Seine. Une étude médicale de Portsmouth est en train de prouver que c’est un antidépresseur naturel, avec essais cliniques dans la Manche (la mer) .

Et vous ça vous tente ? une eau est glacée en-dessous de 5 ° et froide en-dessous de 15°.
Des températures que l’on a l’habitude de cotoyer sur notre littoral normand. Alors pourquoi pas vous …

Depuis longtemps, on entend les adeptes du bain de Noël ou du Nouvel An , sur les plages normandes, nous dire le bien qu’ils ressentent après cette immersion en eau froide. « Vivifiant, raffermissant, tonique, bon pour la peau, bon pour le moral »…Le bain de fin d’année est même devenu très rapidement une mode!

Il y a même aujourd’hui des championnats du monde de nage en eau glacée auxquels participe un normand, le  « Ice doctor » : le généraliste un peu « givré » de Sotteville-Les-Rouen ( Cf à un article de Ouest-France)  .
En 2016, France 3 Normandie lui avait consacré  un reportage :

L’histoire de cette femme également, plaide pour les bienfaits de l’eau froide sur le corps humain :

Tout le monde sait qu’il est conseillé d’asperger chaque matin ou chaque soir ses jambes d’eau glacée, dans la douche pour tonifier la circulation.
Et bien Johanna Nordblad, détentrice d’un record du monde féminin de plongée sous la glace, a commencé la nage en eau très froide après un grave accident de vélo, un médecin lui a recommandé alors une thérapie par l’eau glacée pour soulager ses douleurs. L’effet sur elle a été sans appel.

Lire la suite de l’article ici : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/nager-eau-froide-c-est-bon-sante-surtout-tres-bon-moral-ca-rend-heureux-1542262.html