Lien

Spa, thalasso, thermes… Les Français adorent l’eau

9a93e6d_9673-krhbib-yy2q

Comme les Macron et leur rêve de piscine à Brégançon, les Français n’ont jamais autant aimé mouiller le maillot (de bain). Nouveaux complexes, investissements pharaoniques, la balnéothérapie s’est offert une cure de jouvence.

Ce sont des préfixes magiques. Aqua-bidule, hydro-truc… et le chiffre d’affaires suit. L’esperluette fonctionne bien elle aussi : Machin-chose & spa. A coup sûr, les plaisirs et soins d’eau font recette, ces temps-ci.

Toutes les occasions sont bonnes : la France nage, glisse, plonge, patauge, flotte, barbote, s’hydrate, se rafraîchit, ramollit, se dissout… De tous côtés, elle prend l’eau. Aux premières chaleurs, que promet la maire de Paris ? Une baignade dans la Seine, d’ici à 2024. Qu’exige le président de la République ? Une piscine, en son fort varois de Brégançon ! Ministres et conseillers, eux, tenteront d’estomper leurs cernes au spa ou d’éloigner le burn-out en thalassothérapie.

Thalassothérapie et thermalisme

Cette dernière « se porte bien », admet le docteur Marie Perez-Siscar, qui en préside le syndicat officiel, France Thalasso. Ces soins par la mer, les boues, algues et oligoéléments, invention française du XIXe siècle, côté Atlantique, sont désormais dispensés dans 51 centres littoraux. Avec l’offre croît la fréquentation : de 7 % en moyenne entre 2010 et 2016, et encore de 4 % en 2017, pour un chiffre d’affaires annuel de 350 millions d’euros.

Au milieu des années 2000, menacé de déremboursement, le thermalisme pâtissait d’une image vieillotte.

Certes, la perspective de passer six jours en peignoir éponge, hébergé dans un hôtel qui vend la nuit au prix de la semaine en all inclusive tunisien, ne réjouit plus forcément. En revanche, on s’offre volontiers un week-end, une journée. Et même un petit après-midi, dos massé par l’eau de mer qui tombe du col-de-cygne, puis par des mains expertes, pour une cinquantaine d’euros. « On cherche à proposer des nouveautés, assure le docteur Perez-Siscar, mais les clients reviennent toujours à l’eau. Ce qui est le plus prisé, c’est être seul dans son bain bouillonnant, à se recentrer. La thalasso est le lieu où l’on se met en mode pause…

Lire la suite de l’article ici : https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2018/06/29/spa-thalasso-thermes-les-francais-adorent-l-eau_5323287_4497916.html

 

Lien

Le watsu, le massage aquatique qui délie le corps

plaisirs-66_4f913f630819ba94d66b7b9a2b4bcdb5

Le watsu allie les bienfaits de l’eau (water) et du shiatsu pour une détente profonde. Ce massage aquatique libère des tensions physiques et mentales.

(…) La séance démarre toujours ainsi : le praticien, debout dans la piscine, soutient au niveau du dos et des jambes la personne allongée. Les yeux clos, les oreilles immergées bien que le visage reste au sec et les jambes soutenues par des flotteurs, le pratiquant se retrouve vite dans une bulle de bien-être. Seul bruit audible : le battement de son cœur.

Pour la suite, il suffit de se laisser guider. Le thérapeute mobilise chaque partie du corps par des mouvements d’une douceur infinie, sans jamais forcer, et pratique des étirements successifs qui libèrent peu à peu l’épaule, la hanche, la cheville… générant une relaxation profonde. Une sorte de bercement avec, en plus, le doux mouvement de l’eau qui caresse et masse la peau. Les doigts du kinésithérapeute effectuent alors des pressions au niveau des méridiens d’acupuncture pour renforcer la détente.

Inventée dans les années 1980 par Harold Dull, un Californien, professeur de shiatsu, la discipline, encore confidentielle, demande du savoir-faire et une piscine de faible profondeur, environ 1,10 m, chauffée à 35°C, dans un environnement le plus calme possible pour optimiser la séance. (…) À la manière d’une danse aquatique libérant un à un les blocages connus ou insoupçonnés. Une forme de réinitialisation du corps qui peut aider à retrouver une amplitude de mouvement, disparue pour cause de douleur et de mauvaise posture.

Suite de l’article ici : https://www.notretemps.com/sante/medecine-douce/watsu-massage-aquatique-delier-le-corps,i3603