Lien

Sauna facial : l’atout beauté à réaliser à la maison

sauna-facial-l-atout-beaute-a-realiser-a-la-maison

Pollutions, impuretés… Votre peau en voit de toutes les couleurs. Et si vous décidiez de la purifier en profondeur grâce au sauna du visage ?

Le sauna du visage est une technique 100% naturelle qui consiste à utiliser simplement les bienfaits de la vapeur d’eau pour ouvrir les pores, les purifier et retirer toutes les impuretés qu’ils peuvent contenir.

Comment réaliser un sauna visage à la maison ?

D’abord, assurez-vous d’avoir bien nettoyé votre visage et d’avoir retiré vos lentilles de contact, lunettes et autres accessoires. Ensuite, sachez qu’il est déconseillé aux enfants ou encore aux personnes ayant des problèmes respiratoires d’effectuer un sauna facial. Enfin, si vous êtes enceinte consultez l’avis d’un médecin.

S’il existe des appareils spécialement conçus pour réaliser ce soin, vous pouvez simplement vous servir d’une casserole remplie d’eau minérale ou filtrée (le chlore contenu dans l’eau du robinet est trop agressif avec la peau). Une fois chauffé, transvasez le liquide dans un autre récipient comme une bassine ou un saladier. Penchez-vous au-dessus de l’eau avec une serviette de toilette sur votre tête, pour bien diriger la vapeur vers votre visage. Les yeux fermés, patientez 10 à 15 minutes dans cette position. Si vous ressentez de l’inconfort (mal à respirer, trop chaud..), il faut arrêter immédiatement.

Pour booster les effets de la vapeur, vous pouvez ajouter à l’eau chaude trois gouttes d’huile essentiellemaximum. Il est préférable de les mélanger d’abord avec un corps gras (huile végétale, gel douche..) avant de les incorporer dans le bain du visage pour qu’elles se diffusent mieux. Grâce à la vapeur, elles vont agir sur votre épiderme et libérer leurs actifs dans les pores. Très puissante, chaque huile essentielle à son utilité pour combattre un problème de peau spécifique et doit être utilisée avec la plus grande précaution.

Un soin sur mesure en fonction de votre peau

Votre peau est grasse ? Les huiles essentielles de citron (purifiante) et de pamplemousse (astringente) sont faites pour vous. Attention : elles sont photosensibilisantes, il est donc préférable de les utiliser le soir et d’éviter tout contact avec le soleil après un soin avec ces huiles. Vous avez de l’acné ? Misez sur l’huile essentielle de romarin à cinéole et de tea tree pour leur propriétés assainissantes et purifiantes.

Les peaux sèches, elles, seront chouchoutées grâce aux huiles essentielles de patchouli, de camomille allemande ou d’Ylang-Ylang et leurs vertus apaisantes. Quant aux peaux matures en quête de dynamisme, rien de tel que l’huile essentielle de néroli ou de baies de linaloe pour tonifier et régénérer.

En plus des huiles essentielles, vous pouvez ajouter quelques cuillères à soupe d’hydrolat ou d’eau florale à l’eau déjà chauffée. L’hydrolat est moins cher et doit se choisir selon la nature de la peau. Ainsi, si elle est mature, privilégiez l’eau de rose de Damas, si elle est grasse l’eau de cyprès et si elle est sèche l’hydrolat de mélisse de Provence.

Que faire après un sauna facial ?

Quand vous relevez votre tête, votre visage a transpiré. C’est le signe que les pores sont bien ouverts. Pour les “nettoyer” en profondeur, vous pouvez faire un gommage doux. Ensuite, appliquez un hydrolat : en plus de son effet frais, il va resserrer les pores avant que des impuretés s’y incrustent de nouveau. Lequel choisir ? Optez pour une eau de fleur d’oranger si vous voulez apaiser votre épiderme. Si votre peau est mixte à grasse, vous pouvez vous orienter vers une eau de lavande purifiante.

Lire la suite de l’article ici : https://www.femmeactuelle.fr/beaute/soins-beaute/soins-du-visage/sauna-facial-latout-beaute-a-realiser-a-la-maison-2068708

Lien

Saunas, eau chaude… pendant la grossesse : une pratique sans risque ?

32255

Chez la femme enceinte, l’activité physique dans l’eau chaude et de courtes de séances de saunas ne seraient pas dangereuses pour la mère et l’enfant à naître. Des résultats à contre-courant des recommandations souvent émises en la matière.

Selon des chercheurs anglais, les femmes enceintes peuvent pratiquer sans risque de l’exercice physique dans des eaux chaudes. Mais aussi profiter de courtes séances de saunas. Ces données contredisent les conseils actuels selon lesquels les femmes enceintes doivent éviter le stress lié à la chaleur. « Les inquiétudes viennent d’un potentiel risque cardiovasculaire lorsque la température corporelle dépasse les 39°C. » En revanche, « les recommandations ne définissent pas précisément ce lien de cause à effet. Et on sait que pendant la grossesse, la régulation de la température corporelle a tendance à s’améliorer ».

Pour le prouver, les scientifiques ont analysé les résultats de 12 études. Au total, ces travaux rassemblaient les données de 347 femmes enceintes exposées à une augmentation de leur température corporelle. Un phénomène rapporté après une séance de sauna, des exercices réalisés dans l’eau chaude ou simplement un moment passé assise dans leur baignoire.

Les scientifiques ont sélectionné des femmes à différents stades de grossesse. Leur réaction a été évaluée en fonction de l’intensité de l’exercice, de sa durée mais aussi de la température de l’eau et du degré d’humidité.

Aucune température corporelle au-delà de 39°C…

Résultats, aucune femme n’a atteint le seuil des 39°C. La température corporelle maximale observée était de 38,3°C pour un exercice de plein air, de 37,5°C pour les exercices dans l’eau, de 36,9°C après un bain chaud et de 37,6°C après une séance de sauna. « Cette élévation de la température corporelle ne présente pas de risque pour le fœtus », affirment-ils. En se basant sur ces résultats, les scientifiques ont établi les options sans risque pour les femmes enceintes :

  • Une séance de 35 minutes d’exercice d’aérobie intense (recrutant entre 80% et 90% de leur capacité cardiovasculaire) à une température atmosphérique de 25°C et 45% d’humidité ;
  • Ou une séance d’aérobie aquatique de 45 minutes dans une eau de 28,8°C à 34,4°C ;
  • Ou une séance de sauna pendant 20 minutes maximum à 70% d’humidité.

Suite de cet article : http://www.lavoixdelain.fr/actualite-32255-saunas-eau-chaude-pendant-la-grossesse-une-pratique-sans-risque