Lien

Quelle eau utiliser pour préparer le biberon de son bébé ?

10845892

Un nourrisson boit en moyenne 1 litre d’eau dans ses biberons chaque jour. Quelles sont les meilleures eaux à utiliser pour nos bébés ? Un pédiatre nous répond.

S’hydrater soi-même, c’est facile : on compte 1,5 à 2 litres d’eau par jour, et on boit quand on a soif. Il est aisé de se renseigner sur les eaux à boire en fonction de nos soucis éventuels de santé. Mais quelle eau utiliser pour les bébés ? Comment être sûr de suffisamment les hydrater, surtout lors de grosses chaleurs d’été ? Un pédiatre répond à nos questions.

Doit-on privilégier l’eau minérale pour les biberons de bébé ?

La composition de l’eau minérale est plus sûre et plus facilement identifiable que celle du robinet. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux, de la naissance à 9 mois, utiliser de l’eau minérale pour les biberons des nouveau-nés. Cela permet notamment d’éviter les bactéries et donc les risques infectieux.

Quels nutriments les bébés ont-ils besoin de trouver dans l’eau ?

Les bébés ont besoin de minéraux divers, en quantité raisonnable. Il leur faut du calcium et du phosphore, très bon pour la solidité de leurs os, du magnésium pour leur transit ou encore du chlorure, qui contribue à équilibrer le PH de leur organisme.

Quelles sont les eaux conseillées pour les bébés ?

Le corps des bébés n’est pas encore apte à filtrer l’eau comme celui des adultes, il ne faut donc pas leur donner des eaux trop riches en minéraux. On privilégie alors l’Evian ou la Cristalline. On déconseille au contraire des eaux riches en magnésium comme l’Hépar (sauf indication médicale). Le magnésium accélère le transit intestinal et risque de provoquer des diarrhées chez les nourrissons.

A quelle température donner le biberon ?

Il est préférable d’avoir une eau chauffée, voire tiède, même s’il fait chaud. Le biberon peut être donné à température ambiante, mais ne devra surtout pas être froid, cela provoque des maux de ventre. Cela dit, lorsque vous vous déplacez avec un biberon d’eau ou de lait l’été, pensez à les conserver dans un sac isotherme pour éviter qu’ils ne chauffent trop.

Doit-on donner des biberons d’eau en plus des biberons de lait ?

Un bébé de 6 kilos boit en moyenne quatre biberons de 200 ml. dans une journée, soit 1 litre d’eau par jour. Un adulte de 60 kg, soit dix fois le poids du bébé, serait incapable de boire 10 litres d’eau par jour. C’est la raison pour laquelle les bébés encore nourris au biberon n’ont pas souvent soif. Le lait les hydrate suffisamment. Il ne faut donc pas s’inquiéter s’ils refusent le biberon d’eau.

Lire la suite ici : https://www.journaldesfemmes.com/maman/bebe/2105465-quelle-eau-utiliser-pour-le-biberon-de-son-bebe/

Lien

L’eau pétillante est-elle aussi désaltérante que l’eau plate?

alimentation-eau-gazeuse-creuserait-appetit_width1024

Alors que les températures grimpent et que nous commençons tous à rechercher des moyens agréables (et sains) de rester hydratés, deux questions se posent: l’eau pétillante est-elle réellement désaltérante, et est-elle aussi bonne pour notre santé que l’eau plate?

Descendre des verres d’eau pétillante peut sembler plus plaisant, son effervescence étant similaire à celle des sodas sucrés. Et au vu des ventes, qui s’élèvent à plus de 600 millions d’euros pour l’eau gazeuse naturelle en France, il semble que beaucoup d’entre nous apprécient ce qui pétille.

Aux Etats-Unis, le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommande de boire de l’eau pétillante, comme alternative aux sodas et autres boissons chargées en calories. En France, certaines eaux gazeuses sont reconnues par l’Académie de Médecine et le ministère de la Santé… mais l’eau pétillante est-elle aussi désaltérante que l’eau plate?

Dans cet article, nous mettons de côté les nombreuses marques, saveurs et variétés que l’on trouve sur le marché pour ne nous intéresser qu’à l’eau gazeuse non aromatisée, celle à laquelle on ajoute du dioxyde de carbone pressurisé. C’est le dioxyde de carbone qui crée l’effervescence, ou les bulles, et donne à l’eau gazeuse son aspect plus amusant que l’eau du robinet.

Un certain nombre de légendes circulent sur Internet au sujet de l’eau pétillante et ses effets secondaires néfastes. Rétablissons donc quelques vérités.

Légende n°1: l’eau pétillante endommage l’émail dentaire

Bonne nouvelle pour les fans d’eau pétillante! Son pH (niveau 5) n’est pas assez bas pour s’attaquer à l’émail dentaire, selon une étude publiée par le Journal of the American Dental Association. Mais si le gaz de l’eau pétillante nature ne nuit pas à l’émail, méfiez-vous de l’acide des autres boissons gazeuses (comme le Coca-Cola), qui peut être néfaste à votre santé bucco-dentaire.

Lisez attentivement l’étiquette de votre bouteille: il vaut mieux choisir une eau sans arôme artificiel, sans sucre ni acide citrique si vous vous souciez de votre hygiène dentaire: ce sont en effet ces éléments qui ont le potentiel érosif le plus élevé pour les dents.

Légende n°2: l’eau pétillante dissout le calcium dans les os au risque de favoriser l’ostéoporose

Si des études ont montré que la consommation de sodas est corrélée avec une baisse de densité minérale osseuse, surtout chez les femmes, il s’agit précisément de consommation de Coca-Cola et non de boissons gazeuses. D’ailleurs, une autre étude dans laquelle un groupe de sujets buvait, pendant huit semaines, un litre d’eau gazeuse par jour et un autre groupe, un litre d’eau plate, n’a montré aucune différence entre les deux groupes, en termes de perte de densité osseuse.

Lire la suite de l’article ici : https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/29/l-eau-petillante-est-elle-aussi-desalterante-que-l-eau-plate_a_23465820/?utm_hp_ref=fr-homepage

Lien

Ces étonnants signes qui prouvent que l’on est déshydraté

la-deshydratation-a-des-symptomes-etonnants_c9f6866df0a33369f240aa81ae3884056a6ecce0

En cette période de fortes chaleurs, il n’est pas rare de souffrir de déshydratation car on ne pense pas systématiquement à boire tout au long de la journée. Retour sur les différents symptômes qui révèlent un manque d’hydratation et qui vous pousseront à vous servir un grand verre d’eau fraîche.

Il vous arrive de vous sentir vide de toute énergie en pleine après-midi ? C’est peut-être tout simplement parce que vous manquez d’hydratation. Composé à 60% d’eau, le corps peut en perdre jusqu’à un litre et demi chaque jour. Pour palier cette perte, il est conseillé de s’hydrater en buvant de l’eau – minérale de préférence pour combler le manque de minéraux – tout au long de la journée. Si ce n’est pas le cas, voici les syndromes physiques et psychiques que vous pouvez ressentir.

Des maux de tête

La manque d’eau engendre une mauvaise irrigation du cerveau. « Les échanges se font alors moins bien, le cerveau perd en élasticité et cela crée des douleurs » explique la pharmacienne biologiste Florence Raynaud, dans un article du site Madame Figaro. Au lieu de vous rabattre immédiatement sur un comprimé en cas de maux de tête, pensez donc d’abord à boire un grand verre d’eau.

Une baisse de concentration significative

Le manque d’hydratation se fait également ressentir lorsqu’il devient difficile de construire une phrase sensée. Également cité par Madame Figaro, le docteur en pharmacie Thomas Kassab a déclaré à ce sujet : « Il y a beaucoup d’eau dans le cerveau, qui sert notamment aux échanges cellulaires. Quand on ne boit pas assez, les connexions se font moins bien, et les cellules sont comme flétries. Sans oublier que le sang s’épaissit, circule moins bien et n’oxygène plus correctement le cerveau« .

La mauvaise humeur

Cette dernière serait elle aussi due à « la mauvaise connexion entre les cellules« . Thomas Kassab explique en effet que le manque d’hydratation « augmente la sensibilité de manière générale« , ce qui peut provoquer quelques signes d’énervement lorsqu’un collège passe devant le bureau sans dire bonjour.

Une très basse fréquentation des toilettes

Etant donné que le corps manque d’hydratation, il retient logiquement l’eau qui lui reste à disposition. C’est pour cette raison que la transpiration diminue, au même titre que le besoin d’aller aux toilettes. Des urines moins diluées et donc plus colorées sont également l’un des symptômes inhérents au manque d’hydratation. A noter que le manque d’hydratation peut conduire à des problèmes plus graves comme des infections urinaires.

Une peau plus rêche et moins élastique

Comme le souligne la dermatologue Nina Roos pour Madame Figaro, « une mauvaise hydratation impacte le derme et l’épiderme« . Le fonctionnement de la barrière de la peau est diminué, ce qui la rend plus perméable aux bactéries et aux allergènes qui provoquent des irritations.

Lire la suite de l’article ici : https://www.gentside.com/deshydratation/ces-etonnants-signes-qui-prouvent-que-l-on-est-deshydrate_art86230.html

Lien

Hydratation : le mythe du 1,5 litre d’eau par jour

Woman drinking water in summer sunlight

L’alimentation participe aussi de l’hydratation : il est donc inutile d’absorber de grandes quantités d’eau chaque jour, il suffit de boire quand on a soif.

Composé à 60 % d’eau, notre corps en contient plusieurs dizaines de litres: soit 45 litres environ pour un homme de 75 kilos par exemple, ou 36 litres pour une femme de 60 kilos. Il en élimine environ 2 litres par jour via les urines et la sueur ; et plus encore, quand la chaleur ou les efforts physiques nous font transpirer.

Pour compenser ces pertes et maintenir l’équilibre hydrique de l’organisme, l’idée s’est donc imposée qu’il fallait boire 1,5 litre d’eau minimum chaque jour. Mais c’est aller un peu vite en besogne. Car, comme l’a fait remarquer avec insistance un physiologiste américain il y a une douzaine d’années, cette recommandation, si elle est mal comprise, peut avoir en fait de fâcheuses conséquences…

Certes, à la différence du chameau capable de puiser dans ses graisses pour en oxyder l’hydrogène et en tirer de l’eau, nous ne pouvons extraire qu’une toute petite part d’eau de nos réserves corporelles. En revanche, nous absorbons quantité de liquides par la nourriture. Ainsi une assiette de 150 grammes de pâtes cuites dans de l’eau bouillante en contient-elle environ 300 millilitres. Ajoutons-y la même portion de légumes, et ce sera 100 millilitres d’eau supplémentaires. Idem pour de la viande ou du poisson. Et rebelote en croquant une belle pomme au dessert.

En temps normal, 1,5 litre, c’est trop!

Au total, avant d’avoir bu un seul verre, et sans opter pour la solution potage, un simple repas peut nous apporter 600 millilitres de liquide. À ce compte, trois repas par jour permettent de couvrir plus de la moitié des besoins hydriques. A fortiori si on y ajoute une collation le matin, un goûter l’après-midi et une infusion en soirée.

C’est ce qui a poussé Heinz Valtin à s’insurger dans une tribune publiée en 2002 par le Journal of the American Medical Association. Pour lui, s’astreindre à boire 1,5 litre d’eau ou plus serait nécessaire dans l’atmosphère desséchée d’un vol long-courrier, en cas de sport intense, sous un soleil de plomb ou en cas de prédisposition aux calculs rénaux. Mais en temps normal, ce serait excessif, voire risqué d’aller au-delà.

Lire la suite de l’article ici : http://sante.lefigaro.fr/article/hydratation-le-mythe-du-1-5-litre-d-eau-par-jour/

Lien

Quelles sont les boissons qui hydratent le mieux les enfants ?

petitefillebuvantjus

Lors des fortes chaleurs, vous savez qu’il est indispensable de se rafraîchir et boire beaucoup, les enfants en particulier. Une récente étude fait le point entre les différentes boissons qui hydratent le mieux… Et ce n’est pas forcément celles que vous croyez !

Il fait chaud, c’est les vacances et les enfants courent partout… Autant de raisons qui leur font risquer la déshydratation ! En moyenne, les plus jeunes ont besoin de 2,1 litres de liquide par jour, et encore plus s’ils pratiquent une activité physique. Jardin, vélo, baignades… Avec le programme les attend pendant ces grandes vacances, pas évident de toujours penser à boire. Mais quelles sont les boissons qui hydratent le mieux ? Des chercheurs se sont penché sur la question. Leurs résultats, parus dans l’European Journal of Clinical Nutrition, nous donnent la réponse.

On mise principalement sur l’eau et le lait !

210 garçons et filles, âgés de 8 à 14 ans, ont participé à l’étude. Après tests urinaires, il est apparu que ceux les mieux hydratés étaient ceux qui avaient consommé… de l’eau ! La base, tout simplement. Et pour les autres boissons ? Difficile pour un tout-petit de résister à la tentation des jus de fruits bien frais… Seulement, l’association 60 Millions de consommateurs pointait récemment du doigt certaines boissons dont des smoothies et autres eaux aromatisées, saines à première vue mais en réalité bien plus sucrées que des sodas !

Les jus de fruits, pas si hydratants

Malheureusement pour nos enfants qui en sont friands, les boissons très riches en sucres ne compensent pas le manque d’eau. Pour qu’elles participent à l’hydratation, les quantités à absorber doivent être élevées… Or, le sucre présent peut rapidement entraîner une prise de poids si l’on en consomme trop. Quant aux jus, ceux-ci sont sucrés naturellement. Selon les conclusions de l’étude, les enfants qui en boivent beaucoup, même ceux qui sont pressés à la maison, ne sont pas les mieux hydratés… Mieux vaut varier !

Lire la suite de l’article ici : https://www.magicmaman.com/quelles-sont-les-boissons-qui-hydratent-le-mieux-les-enfants,3598172.asp