Lien

Le calcaire, l’ennemi du petit déjeuner

1163432-istock-642032560

Pour éviter de s’offrir une soupe à la grimace au petit-déjeuner, mieux vaut ne jamais oublier que thés et cafés sont composés à 97 % d’eau. C’est qu’au pays champion de la consommation d’eau en bouteille, on oublie de réinventer l’eau chaude. Explications.

Ce matin, l’appartement ne résonne plus des cris des enfants, exfiltrés de la région parisienne, casés en famille et au vert pour ces premières semaines de vacances scolaires. Le pain sur la table est aussi frais que les nouvelles de Libé, Votre conjointe prend sa douche, l’eau bout. Vous lui préparez son thé préféré, un thé noir du Bengale occidental, un Darjeeling, 2 cuillères à café dans 100 ml d’eau.

Entarte par le tartre

Catastrophe, quand elle vous rejoint pour le petit-déjeuner, il est à peine infusé et n’exprime aucun parfum. Quand à  votre café… lui aussi est parti à vau-l’eau. Plus de mousse onctueuse en bouche, plus d’arômes. Beurk, c’est le cauchemar. Ce petit-déjeuner est aussi entartré que la bouilloire et la machine à café.

En Français bien grognon, vous vous en prenez aux usines de traitement des eaux, à la municipalité, à la copropriété, au syndic, à la dureté carbonate de l’eau du robinet, à sa turpitude visible – sa turbidité –, à la tuyauterie. Et à son goût aussi chloré qu’une piscine municipale.

Vous en voulez à la terre entière et à ses résidus organiques. Pourtant, tous les intervenants précités ont fait le job. L’eau du robinet a été débarrassée de toute trace de fer et da manganèse, elle a été désinfectée au chlore et les ions calcium et magnésium dissous dans l’eau.

L’eau chaude

La méchante fée qui a perturbé votre belle parenthèse matinale, c’est vous ! Car chauffée, l’eau du robinet perd son équilibre : les ions dissous produisent une liaison insoluble, le tartre, cette vilaine croûte calcaire.  C’est un processus naturel, aussi vieux que notre planète, ici accéléré par la température et la pression : les eaux chaudes larguent leurs  sels minéraux. Nom d’un fossile, le grand responsable du tartre, c’est le carbonate de calcium, constituant principal du corail, des coquilles des animaux marins, de celles des escargots, plus loin de la craie et … du marbre !

Alors, pour éviter de penser au sourire du plombier, dans une vieille pub (« Faut mettre du Calgon, Madame Denise, sinon vous allez la tuer, votre machine. »), ou aux kits de détartrages vendus à prix d’or par les  marques d’électroménager qui vous déconseillent la recette de Mamie au vinaigre blanc, une solution peu coûteuse s’impose : la carafe filtrante.

Decarbonation, design

L’eau est filtrée grâce à une cartouche constituée d’une combinaison de résine échangeuse d’ions qui assure sa décarbonatation, et de charbon actif (obtenu à partir d’écorces naturelles de noix de coco) qui altère son goût chloré. Un processus intangible qui poussera le leader du marché de la filtration (un marché né en Allemagne dans les sixties pour prévenir du saturnisme, lié au plomb résiduel dans les tuyauteries) à pousser plus loin le design de ses carafes (couleurs, encombrement pour le réfrigérateur) et à les équiper d’un écran LED indiquant la durée de vie du filtre (4 semaines pour 100 l).

Lire la suite de l’article ici : https://www.liberation.fr/publicite/2018/10/14/le-calcaire-l-ennemi-du-petit-dejeuner_1685216

Vidéo

De l’eau filtrée dans les fromages sans lait de la société Les petits veganne INTERVIEW

miniature-rodolpheforget

Dans cette vidéo, Rodolphe Forget interviewe Yannick Fosse et Anne Guth de la société Les petits Veganne qui font des fromages sans lait avec de l’eau filtrée. Le but de l’émission est de comprendre quels sont les bénéfices à utiliser une eau filtrée au sein d’une entreprise du secteur agroalimentaire.

=========================
👁 Présentation de l’entreprise « Les petits Veganne »
=========================
Les Petits Veganne c’est avant tout une petite équipe de passionnés.
Pour une question d’éthique et de santé, ils ont décidé de baser au maximum leur alimentation sur le végétalisme. Ce qui les a encouragé à bannir la viande et les produits laitiers de leur consommation.
Suite à leur nouvelle alimentation et par adoration du goût authentique des fromages, ils ont décidé de parvenir à les reproduire eux-même en innovant les recettes avec des ingrédients végétaux.
👉 URL des petits veganne : http://www.petits-veganne.fr/

Lien

Faites votre propre eau minérale à la maison avec Mitte

mitte

En ce qui concerne l’eau, certains la consomment en bouteille, d’autres au robinet. Ces derniers la filtrent parfois, à différents degrés. Il sera bientôt possible d’y ajouter des minéraux très facilement.

Selon l’endroit où vous vivez, l’eau du robinet est plus ou moins bonne à boire – elle reste potable, évidemment, mais c’est affaire de goût -. Certains, par contre, préfèrent la filtrer. Il existe aujourd’hui de nombreuses options pour ce faire. Parfois, ce n’est toujours pas suffisant. Certains multiplient les filtres ou emploient des méthodes très perfectionnées…

Avec Mitte, personnalisez votre eau à la maison

Si vous trouvez que cette eau n’est toujours pas parfaite, peut-être pourriez-vous vouloir y ajouter des minéraux. Mitte a quelque chose qui pourrait vous intéresser. La marque dévoilait à l’IFA 2018 de Berlin un appareil dont la mission est de supprimer les polluants présents dans l’eau, d’en faire une eau “pure” et il est possible d’ajouter des “minéraux essentiels” comme du calcium ou du magnésium en utilisant des cartouches spéciales.

Purifiez-la et ajoutez-y des minéraux à votre convenance

Pour faire simple, l’appareil purifie l’eau au maximum et à partir de là, vous laisse la possibilité de la “personnaliser” selon vos propres goûts. C’est d’ailleurs sur ce point que Mitte a basé toute sa campagne marketing.

Lire la suite de l’article ici : https://www.begeek.fr/faites-votre-propre-eau-minerale-a-la-maison-avec-mitte-289513

Vidéo

Une nouvelle piscine naturelle sans chlore

emilio-garcia-722127-unsplash-768x428

Au Canada, une piscine publique sans chlore utilise des filtres naturels au lieu du traditionnel chlore, un produit chimique.

Une piscine dotée de filtres naturels

La ville d’Emonton, au Canada, a récemment ouvert une première piscine publique totalement naturelle, faisant partie du complexe Borden. Elle est unique dans le pays. Au lieu d’utiliser des produits chimiques tels que le chlore pour éviter la prolifération d’algues, la piscine est filtrée par le biais d’une méthode tout à fait naturelle. Elle constitue un étonnant projet qui pourrait rapidement rencontrer du succès.

Le complexe aquatique Borden compte donc une pataugeoire pour les jeunes enfants, et une piscine plus grande dotée d’une entrée en pente. Il existe trois bassins de « travail » distincts. Il s’agit de bassins de filtration contenant des plantes telles que les soucis de marais, l’iris d’eau bleue, les lentilles d’eau, les nénuphars, la vésicule et les quenouilles. Ces plantes aident à oxygéner l’eau et à la filtrer.

Quelques restrictions pour utiliser la piscine naturelle

Les plantes fournissent également un habitat au zooplancton, qui a pour mission de manger les bactéries. Les couches de roche granitique filtrent les grosses particules, alors qu’un biofilm à la surface de la roche filtre les micro-organismes plus petits.

Lire la suite de l’article ici : https://vivredemain.fr/2018/08/30/une-nouvelle-piscine-naturelle-sans-chlore/

Lien

L’eau pétillante est-elle aussi désaltérante que l’eau plate?

alimentation-eau-gazeuse-creuserait-appetit_width1024

Alors que les températures grimpent et que nous commençons tous à rechercher des moyens agréables (et sains) de rester hydratés, deux questions se posent: l’eau pétillante est-elle réellement désaltérante, et est-elle aussi bonne pour notre santé que l’eau plate?

Descendre des verres d’eau pétillante peut sembler plus plaisant, son effervescence étant similaire à celle des sodas sucrés. Et au vu des ventes, qui s’élèvent à plus de 600 millions d’euros pour l’eau gazeuse naturelle en France, il semble que beaucoup d’entre nous apprécient ce qui pétille.

Aux Etats-Unis, le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommande de boire de l’eau pétillante, comme alternative aux sodas et autres boissons chargées en calories. En France, certaines eaux gazeuses sont reconnues par l’Académie de Médecine et le ministère de la Santé… mais l’eau pétillante est-elle aussi désaltérante que l’eau plate?

Dans cet article, nous mettons de côté les nombreuses marques, saveurs et variétés que l’on trouve sur le marché pour ne nous intéresser qu’à l’eau gazeuse non aromatisée, celle à laquelle on ajoute du dioxyde de carbone pressurisé. C’est le dioxyde de carbone qui crée l’effervescence, ou les bulles, et donne à l’eau gazeuse son aspect plus amusant que l’eau du robinet.

Un certain nombre de légendes circulent sur Internet au sujet de l’eau pétillante et ses effets secondaires néfastes. Rétablissons donc quelques vérités.

Légende n°1: l’eau pétillante endommage l’émail dentaire

Bonne nouvelle pour les fans d’eau pétillante! Son pH (niveau 5) n’est pas assez bas pour s’attaquer à l’émail dentaire, selon une étude publiée par le Journal of the American Dental Association. Mais si le gaz de l’eau pétillante nature ne nuit pas à l’émail, méfiez-vous de l’acide des autres boissons gazeuses (comme le Coca-Cola), qui peut être néfaste à votre santé bucco-dentaire.

Lisez attentivement l’étiquette de votre bouteille: il vaut mieux choisir une eau sans arôme artificiel, sans sucre ni acide citrique si vous vous souciez de votre hygiène dentaire: ce sont en effet ces éléments qui ont le potentiel érosif le plus élevé pour les dents.

Légende n°2: l’eau pétillante dissout le calcium dans les os au risque de favoriser l’ostéoporose

Si des études ont montré que la consommation de sodas est corrélée avec une baisse de densité minérale osseuse, surtout chez les femmes, il s’agit précisément de consommation de Coca-Cola et non de boissons gazeuses. D’ailleurs, une autre étude dans laquelle un groupe de sujets buvait, pendant huit semaines, un litre d’eau gazeuse par jour et un autre groupe, un litre d’eau plate, n’a montré aucune différence entre les deux groupes, en termes de perte de densité osseuse.

Lire la suite de l’article ici : https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/29/l-eau-petillante-est-elle-aussi-desalterante-que-l-eau-plate_a_23465820/?utm_hp_ref=fr-homepage

Lien

Les épluchures de fruits et de légumes pourraient purifier l’eau

04c266e96d_129131_fruits-legumes-purification-eau

Pour purifier l’eau, on peut la filtrer à l’aide d’osmoseurs ou y placer des pastilles de dioxyde de chlore ou de l’iode, par exemple. Mais les chercheurs nous proposent aujourd’hui une nouvelle méthode un peu plus surprenante : y plonger des épluchures de fruits et de légumes !

L’eau nous est essentielle. Mais elle est de plus en plus polluée ou contaminée par des impuretés en tout genre. D’où la nécessité croissante de recourir à des méthodes de purification de l’eau. Et Cindy Samet, une chimiste du Dickinson College (États-Unis) présente aujourd’hui une technique qui s’appuie sur des produits que l’on trouve dans toutes les cuisines… dans toutes les poubelles, devrait-on plutôt dire : des épluchures de fruits et légumes.

Elle s’appuie sur une étude réalisée en 2015 du côté de l’université de Singapour et qui démontrait comment l’écorce d’avocat séchée est capable d’adsorber de grandes quantités de bleu de méthylène en seulement quelques heures. Et elle s’intéresse à une douzaine d’aliments parmi lesquels la citrouille, le gombo, le citron et la banane.

Des résultats à confirmer

Cindy Samet s’est d’abord attachée à nettoyer les épluchures – et les graines qu’elle a également testées – en les faisant bouillir pour en éliminer les impuretés. Après séchage, les épluchures ont été broyées avant d’être plongées dans de l’eau polluée de bleu de méthylène, de plomb et de cuivre.

Résultat :

  • les graines de citron et les épluchures de gombo ont permis d’éliminer 100 % des ions plomb ;
  • les épluchures de citron en ont éliminé plus de 96 % ;
  • et les graines de gombo, quelque 50 %.

Lire la suite de l’article ici : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/eau-epluchures-fruits-legumes-pourraient-purifier-eau-72267/

Vidéo

Filtration de l’eau en randonnée et bivouac

filtrer son eau

Bonjour à tous ! Aujourd’hui nous abordons un point essentiel en randonnée, bivouac, ou même simplement en itinérance : l’eau ! Plus précisément son stockage et surtout sa filtration pour la rendre buvable sans choper la chiasse. Et vous savez si vous nous suivez que l’eau, chez nous, c’est un peu une passion. Et qu’on a tendance à être un peu maudits avec ça 😀 Bref, on vous présente dans cette vidéo tout ce qu’on a testé, et ce qu’on a décidé de garder pour un moment. Alors ces filtres n’enlèvent pas les virus, et si vous devez le faire, il vaut toujours mieux jeter une pastille purifiante dans votre eau pré-filtrée. Mais ici en Europe nous ne sommes pas trop concernés par ce problème. On a détaillé au max, mais s’il manque des infos, n’hésitez pas à nous le demander en commentaire, on y répondra !