Lien

Hydroallergie : peut-on être allergique à l’eau ?

6bb903a913_111065_eau-coule

Certaines personnes éprouvent des réactions allergiques au contact de l’eau. Est-ce que cela vient de la molécule elle-même ou y a-t-il d’autres raisons ?

Il est possible d’avoir des réactions allergiques au contact de l’eau mais ce ne sont pas les molécules d’eau qui sont les allergènes, fort heureusement.

Les réactions allergiques dues à l’eau

Le plus souvent, ce que l’on prend pour une allergie à l’eau est en réalité une allergie au froid qui se déclenche au contact de l’eau froide, touchée ou bue.

Les autres cas d’hydroallergie sont liés aux substances contenues dans l’eau : minéraux, molécules organiques, microorganismes.

Ces allergies provoquées par le contact de l’eau engendrent des troubles plus ou moins graves, depuis des troubles cutanés (rougeurs, urticaire, prurit…) jusqu’à la perte de connaissance (hydrocution), ce qui peut provoquer la noyade en cas de baignade.

Les cas du prurit et de l’urticaire aquagénique

Deux maladies rares, l’urticaire aquagénique (provoqué par l’eau) et le prurit aquagénique sont parfois assimilés aux hydroallergies, même si la première n’est pas une allergie. Les origines de ces deux maladies sont peu connues mais elles se déclenchent au contact de l’eau.

Lire la suite de l’article ici : https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/allergies-hydroallergie-peut-on-etre-allergique-eau-1340/

Lien

Une cure thermale, un séjour pour réduire les allergies

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les allergies respiratoires sont des réactions anormales de l’organisme à certaines substances que l’on appelle des allergènes (acariens, végétaux, moisissures, pollens ou encore certains aliments). Les deux composantes de l’allergie respiratoire sont la rhinite et l’asthme. Les symptômes caractéristiques sont la toux, des douleurs dans la gorge ainsi que l’envie et le besoin de se moucher.

Les allergies cutanées se traduisent par des réactions visibles sur une peau préalablement fragilisée (rougeurs, boutons). Les principales formes d’allergies cutanées sont l’eczéma, l’urticaire et la dermatite atopique. Cependant, une allergie cutanée peut résulter d’une allergie respiratoire.

Des traitements existent afin de soulager les symptômes des allergies. La cure thermale est un complément dans le soin de cette pathologie. En effet, les eaux thermales, par leurs actions anti-inflammatoires et apaisantes, permettent de renforcer le système immunitaire et de ce fait, de réduire l’intensité des infections et leur nombre.

Durant une cure thermale, le curiste se voit prodiguer différents soins :

  • Irrigations
  • Inhalations
  • Pulvérisations
  • Nébulisations
  • Douches (locales, générales, sous affusion, filiformes)
  • Bains

Une cure thermale est également un lieu de rencontre entre les curistes. Ils peuvent échanger afin de comprendre leur maladie et de mieux la gérer au quotidien. La localisation de certaines stations en montagne permet de disposer d’un environnement où l’air est moins pollué et où les saisons polliniques sont plus courtes. Cela est bénéfique dans les cas d’allergies respiratoires.

Après une cure thermale, le patient retrouve des voies respiratoires libérées. Toutefois, la cure thermale doit être réalisée durant plusieurs années afin d’obtenir un résultat durable dans le temps.

Suite de l’article ici : https://www.lescuristes.fr/actualites/une-cure-thermale-un-sejour-pour-reduire-les-allergies/