Lien

Quelle eau utiliser pour préparer le biberon de son bébé ?

10845892

Un nourrisson boit en moyenne 1 litre d’eau dans ses biberons chaque jour. Quelles sont les meilleures eaux à utiliser pour nos bébés ? Un pédiatre nous répond.

S’hydrater soi-même, c’est facile : on compte 1,5 à 2 litres d’eau par jour, et on boit quand on a soif. Il est aisé de se renseigner sur les eaux à boire en fonction de nos soucis éventuels de santé. Mais quelle eau utiliser pour les bébés ? Comment être sûr de suffisamment les hydrater, surtout lors de grosses chaleurs d’été ? Un pédiatre répond à nos questions.

Doit-on privilégier l’eau minérale pour les biberons de bébé ?

La composition de l’eau minérale est plus sûre et plus facilement identifiable que celle du robinet. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux, de la naissance à 9 mois, utiliser de l’eau minérale pour les biberons des nouveau-nés. Cela permet notamment d’éviter les bactéries et donc les risques infectieux.

Quels nutriments les bébés ont-ils besoin de trouver dans l’eau ?

Les bébés ont besoin de minéraux divers, en quantité raisonnable. Il leur faut du calcium et du phosphore, très bon pour la solidité de leurs os, du magnésium pour leur transit ou encore du chlorure, qui contribue à équilibrer le PH de leur organisme.

Quelles sont les eaux conseillées pour les bébés ?

Le corps des bébés n’est pas encore apte à filtrer l’eau comme celui des adultes, il ne faut donc pas leur donner des eaux trop riches en minéraux. On privilégie alors l’Evian ou la Cristalline. On déconseille au contraire des eaux riches en magnésium comme l’Hépar (sauf indication médicale). Le magnésium accélère le transit intestinal et risque de provoquer des diarrhées chez les nourrissons.

A quelle température donner le biberon ?

Il est préférable d’avoir une eau chauffée, voire tiède, même s’il fait chaud. Le biberon peut être donné à température ambiante, mais ne devra surtout pas être froid, cela provoque des maux de ventre. Cela dit, lorsque vous vous déplacez avec un biberon d’eau ou de lait l’été, pensez à les conserver dans un sac isotherme pour éviter qu’ils ne chauffent trop.

Doit-on donner des biberons d’eau en plus des biberons de lait ?

Un bébé de 6 kilos boit en moyenne quatre biberons de 200 ml. dans une journée, soit 1 litre d’eau par jour. Un adulte de 60 kg, soit dix fois le poids du bébé, serait incapable de boire 10 litres d’eau par jour. C’est la raison pour laquelle les bébés encore nourris au biberon n’ont pas souvent soif. Le lait les hydrate suffisamment. Il ne faut donc pas s’inquiéter s’ils refusent le biberon d’eau.

Lire la suite ici : https://www.journaldesfemmes.com/maman/bebe/2105465-quelle-eau-utiliser-pour-le-biberon-de-son-bebe/

Lien

L’eau de Quinton ? Le remède originel !

l-eau-de-quinton-le-remede-originel

« L’homme, dans son milieu intérieur, transporte une petit parcelle d’océan » (1). C’est sur cette idée que René Quinton eut l’idée de mettre au point l’eau de Quinton. Qui n’a entendu parler de cette eau ? Et de ses multiples propriétés ? Mais savez-vous vraiment ce qu’est cette eau ou ce plasma de Quinton ? Comment peut-on l’utiliser ? Quelles sont ses magnifiques propriétés ?

 

I. Les origines de l’eau de Quinton 

● Le début

Partons du commencement : René Quinton (1867-1925), physiologiste et biologiste français, réalisa que l’eau de mer était un milieu organique (ce qui est d’ailleurs le titre de l’un de ses livres : « L’eau de mer – Milieu organique », édité en 1904), et eut l’intuition que l’on pouvait utiliser cette eau pour soigner.

Un milieu organique : qu’est-ce-que cela signifie ? Que l’eau de mer est source de vie : Quinton a démontré entre autre que la mer était à l’origine de la vie, des cellules animales.

De facto, René Quinton a démontré que de nombreuses ressemblances existent entre l’eau de mer et le plasma sanguin. Comme si finalement notre plasma sanguin était notre mer intérieure. Selon lui, notre corps pourrait être comparé à un aquarium ! Un corps vieillissant serait un aquarium dont l’eau perd sa pureté première et se trouble : mais changez cette eau, et les poissons qui y vivent retrouvent leur vitalité !

 

● La théorie : l’eau qui soigne

Si l’on va plus loin, que l’on entre dans le domaine de la mémoire cellulaire, cela implique que notre corps doit forcément garder le souvenir de cette eau originelle, de cette eau de mer… Donc utiliser l’eau de mer signifie que l’on redonne à notre organisme un élément qui lui était primordial…

D’où l’intuition  de René Quinton : et si l’eau de mer pouvait nous soigner ?

 

● Les expérimentations et les soins : des milliers de vie sauvées

Il a donc mené de multiples expériences, comme celle d’un chien mourant saigné à blanc et perfusé d’eau de Quinton, pour prouver que la transfusion d’eau de mer pouvait suppléer voire remplacer la transfusion sanguine (suite à cette expérimentation, le chien allait très bien !)

Ce qui était alors appelé le « plasma de Quinton » a été utilisé à large échelle, notamment sous forme d’injection intra-veineuse, et a sauvé des milliers de vies : dans les Dispensaires Marins créés au début du XXème siècle, les gastro-entérites infantiles, le choléra, la dénutrition, les retards de croissances, la tuberculose et autres ont été traités avec succès. Les enfants dont la mère avait reçu des injections de plasma de Quinton durant la grossesse étaient exempts des pathologies dont souffraient leurs aînés.

Puis sont arrivés les antibiotiques… et les méthodes de Quinton sont tombées en désuétude.

 

II. Qu’est-ce donc que l’eau de Quinton ?

● L’eau de Quinton est une eau de mer, mais pas n’importe laquelle !

Suite à de nombreuses recherches, Quinton a déterminé certaines zones spéciales pour prélever cette eau : actuellement, elle est recueillie entre 10 et 30 mètres de profondeur, au large des côtes bretonnes, au centre de tourbillons que l’on appelle des vortex. Certaines conditions doivent être réunies afin d’assurer une parfaite pureté de l’eau.

Lire la suite ici : https://www.vulgaris-medical.com/blog-sante/recettes-sante/l-eau-de-quinton-le-remede-originel

Lien

Quelle est la qualité de mon eau du robinet ?

tap-791172_1280

l’UFC à mis en ligne un outil permettant de connaitre l’état et la qualité de l’eau de nos régions.

Nous avons la chance en France d’avoir une eau du robinet potable et régulièrement contrôlée. Elle fait l’objet d’un suivi sanitaire quotidien ce qui fait de l’eau du robinet la denrée alimentaire la plus contrôlée de l’hexagone.

Les tests portent sur de nombreux paramètres (microbiologiques, physico-chimiques ou radiologiques) et ils permettent de s’assurer que les eaux des réseaux de distribution ne présentent aucun danger pour la santé des consommateurs. Les résultats de ces contrôles sont globalement bons, l’eau du robinet distribuée en France est de bonne qualité.

A part pour des raisons particulières (santé et/ou bébé) vous pouvez donc consommer l’eau du robinet sans risque. Même si cela n’est pas justifié, certain préfèrent quand même boire de l’eau en bouteille plastique, 100 à 200 fois plus chère mais surtout très polluantes pour environment

Si malgré tout vous souhaitez connaitre la qualité de l’eau de votre réseau, sachez que l’UFC Que Choisir a mis à disposition un outil en ligne permettant de connaitre l’état de l’eau de votre réseau de distribution. En renseignant le nom de votre ville ou le code postale vous connaîtrez les résultats des différents tests et si problème il y a dans votre région.

Lien

Quelle eau boire selon ses problèmes de santé ?

10845940

Boire de l’eau est essentiel, tout le monde le sait. Mais il existe de nombreuses eaux aux propriétés différentes. Quelle eau boire en fonction de ses problèmes de santé ? Une médecin vous répond.

Les températures grimpent en flèche et il faut rester hydratée ! Une première règle : buvez entre 1,5 litres et 2 litres d’eau par jour, conseille la médecin nutritionniste Alexandra Dalu. Mais quand on a des petits problèmes de santé, quelle eau vaut-il mieux boire plutôt qu’une autre ? « L’eau est un aliment à part entière, chargée de minéraux aux dosages différents. La première consigne ? Bien regarder les étiquettes« , explique le docteur Dalu, auteure de Les 100 idées reçues qui vous empêchent d’aller bien.

Quelle eau boire en cas de constipation ?

Les eaux riches en magnésium sont les plus indiquées pour lutter contre la constipation. Le magnésium améliore le péristaltisme intestinal : tout l’appareil musculaire de l’intestin qui permet de faire descendre les aliments digérés. On en trouve dans les eaux Hépar et Courmayeur par exemple. Souvent, la constipation résulte d’un manque d’hydratation. Dans ce cas, buvez deux litres d’eau par jour. Faire du sport aide par ailleurs à muscler l’intestin et facilite aussi le transit. Bien sûr, l’hydratation ne suffit pas, il faut adapter son régime alimentaire en consommant des fibres (environ 30g par jour).

Quelle eau boire en cas d’infection urinaire ?

En cas d’infection urinaire, il faut tout d’abord consulter son médecin afin d’avoir un traitement antibiotiques adapté. Ensuite, il est essentiel de boire beaucoup d’eau pour drainer la vessie et la vider de ses bactéries. Il n’y a pas d’eau en particulier à boire, l’important est de boire minimum 1,5 litre d’eau par jour en étalant de 8h à 20h. Il est déconseillé de continuer de boire après 20h, car la vessie se dilate et se remplit d’eau qui stagne toute la nuit, ce qui favorise la présence de bactéries. En accompagnement, on peut prendre des compléments alimentaires à base de cranberry.

Quelle eau boire pour éliminer au maximum ?

Les eaux riches en bicarbonate sont les plus indiquées pour éliminer. Le bicarbonate attaque les graisses consommées et aide à réduire les brûlures d’estomac grâce à son PH basique. Plus l’eau est riche en calcium, magnésium et bicarbonate et plus la digestion des graisses (et la digestion tout court) est efficace. On trouve ces minéraux dans la Contrex, l’Hépar, la Courmayeur ou encore le bicarbonate dans la Salvetat et la Vichy Célestins. Un régime à base d’eau n’étant pas magique, il est conseillé d’avoir une alimentation équilibrée et de faire du sport.

Quelle eau boire en cas de douleurs musculaires, crampes ?

Les muscles ont besoin d’être hydratés lorsque l’on fait du sport, le corps transpire et perd des ions et des minéraux : il faut donc lui redonner ce qu’il a perdu. La solution ? Boire de l’eau ! Cela aide à lutter contre la fatigue due à cette perte. Le magnésium joue sur la conduction musculaire, le bicarbonate aussi pour ses propriétés anti-acides, le calcium est nécessaire pour les muscles et la silice pour les cartilages. Buvez donc de l’Hépar, de la Salvetat, de la Contrex ou encore de la Vittel riche en silice, minéral intéressant pour la peau et pour lutter contre l’arthrose. L’idéal ? C’est d’alterner. Par contre, les crampes ne sont pas forcément dues à une déshydratation, consultez votre médecin si le problème persiste.

Lire la suite de l’article ici : https://sante.journaldesfemmes.com/nutrition-digestion/2105463-quelle-eau-boire-selon-ses-problemes-de-sante/

Vidéo

L’exploration intérieure | Guillaume Néry | TEDxPanthéonSorbonne

  • Publié le : 24/07/2015
  • Mots-clés :  sport, apnée.
  • Source : youtube.com/user/TEDxTalks

hqdefault

Guillaume Néry offre une prestation époustouflante et unique lors du TEDxPanthéonSorbonne 2015. Après avoir effectué une apnée en live, il évoque entre autres les bienfaits de la pratique sur le corps humain. Guillaume Néry est un champion d’apnée français, spécialiste de la profondeur. Il plonge en une seule inspiration à -125m sous la surface de la mer. Multiple recordman du monde, double champion du monde en titre, la quête de Guillaume va bien au dela du simple sport. Alliant esthétisme et performance, films et exploration, Guillaume pratique sa discipline comme un art, son art de vivre.

Lien

L’eau pétillante est-elle aussi désaltérante que l’eau plate?

alimentation-eau-gazeuse-creuserait-appetit_width1024

Alors que les températures grimpent et que nous commençons tous à rechercher des moyens agréables (et sains) de rester hydratés, deux questions se posent: l’eau pétillante est-elle réellement désaltérante, et est-elle aussi bonne pour notre santé que l’eau plate?

Descendre des verres d’eau pétillante peut sembler plus plaisant, son effervescence étant similaire à celle des sodas sucrés. Et au vu des ventes, qui s’élèvent à plus de 600 millions d’euros pour l’eau gazeuse naturelle en France, il semble que beaucoup d’entre nous apprécient ce qui pétille.

Aux Etats-Unis, le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommande de boire de l’eau pétillante, comme alternative aux sodas et autres boissons chargées en calories. En France, certaines eaux gazeuses sont reconnues par l’Académie de Médecine et le ministère de la Santé… mais l’eau pétillante est-elle aussi désaltérante que l’eau plate?

Dans cet article, nous mettons de côté les nombreuses marques, saveurs et variétés que l’on trouve sur le marché pour ne nous intéresser qu’à l’eau gazeuse non aromatisée, celle à laquelle on ajoute du dioxyde de carbone pressurisé. C’est le dioxyde de carbone qui crée l’effervescence, ou les bulles, et donne à l’eau gazeuse son aspect plus amusant que l’eau du robinet.

Un certain nombre de légendes circulent sur Internet au sujet de l’eau pétillante et ses effets secondaires néfastes. Rétablissons donc quelques vérités.

Légende n°1: l’eau pétillante endommage l’émail dentaire

Bonne nouvelle pour les fans d’eau pétillante! Son pH (niveau 5) n’est pas assez bas pour s’attaquer à l’émail dentaire, selon une étude publiée par le Journal of the American Dental Association. Mais si le gaz de l’eau pétillante nature ne nuit pas à l’émail, méfiez-vous de l’acide des autres boissons gazeuses (comme le Coca-Cola), qui peut être néfaste à votre santé bucco-dentaire.

Lisez attentivement l’étiquette de votre bouteille: il vaut mieux choisir une eau sans arôme artificiel, sans sucre ni acide citrique si vous vous souciez de votre hygiène dentaire: ce sont en effet ces éléments qui ont le potentiel érosif le plus élevé pour les dents.

Légende n°2: l’eau pétillante dissout le calcium dans les os au risque de favoriser l’ostéoporose

Si des études ont montré que la consommation de sodas est corrélée avec une baisse de densité minérale osseuse, surtout chez les femmes, il s’agit précisément de consommation de Coca-Cola et non de boissons gazeuses. D’ailleurs, une autre étude dans laquelle un groupe de sujets buvait, pendant huit semaines, un litre d’eau gazeuse par jour et un autre groupe, un litre d’eau plate, n’a montré aucune différence entre les deux groupes, en termes de perte de densité osseuse.

Lire la suite de l’article ici : https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/29/l-eau-petillante-est-elle-aussi-desalterante-que-l-eau-plate_a_23465820/?utm_hp_ref=fr-homepage

Lien

Ces étonnants signes qui prouvent que l’on est déshydraté

la-deshydratation-a-des-symptomes-etonnants_c9f6866df0a33369f240aa81ae3884056a6ecce0

En cette période de fortes chaleurs, il n’est pas rare de souffrir de déshydratation car on ne pense pas systématiquement à boire tout au long de la journée. Retour sur les différents symptômes qui révèlent un manque d’hydratation et qui vous pousseront à vous servir un grand verre d’eau fraîche.

Il vous arrive de vous sentir vide de toute énergie en pleine après-midi ? C’est peut-être tout simplement parce que vous manquez d’hydratation. Composé à 60% d’eau, le corps peut en perdre jusqu’à un litre et demi chaque jour. Pour palier cette perte, il est conseillé de s’hydrater en buvant de l’eau – minérale de préférence pour combler le manque de minéraux – tout au long de la journée. Si ce n’est pas le cas, voici les syndromes physiques et psychiques que vous pouvez ressentir.

Des maux de tête

La manque d’eau engendre une mauvaise irrigation du cerveau. « Les échanges se font alors moins bien, le cerveau perd en élasticité et cela crée des douleurs » explique la pharmacienne biologiste Florence Raynaud, dans un article du site Madame Figaro. Au lieu de vous rabattre immédiatement sur un comprimé en cas de maux de tête, pensez donc d’abord à boire un grand verre d’eau.

Une baisse de concentration significative

Le manque d’hydratation se fait également ressentir lorsqu’il devient difficile de construire une phrase sensée. Également cité par Madame Figaro, le docteur en pharmacie Thomas Kassab a déclaré à ce sujet : « Il y a beaucoup d’eau dans le cerveau, qui sert notamment aux échanges cellulaires. Quand on ne boit pas assez, les connexions se font moins bien, et les cellules sont comme flétries. Sans oublier que le sang s’épaissit, circule moins bien et n’oxygène plus correctement le cerveau« .

La mauvaise humeur

Cette dernière serait elle aussi due à « la mauvaise connexion entre les cellules« . Thomas Kassab explique en effet que le manque d’hydratation « augmente la sensibilité de manière générale« , ce qui peut provoquer quelques signes d’énervement lorsqu’un collège passe devant le bureau sans dire bonjour.

Une très basse fréquentation des toilettes

Etant donné que le corps manque d’hydratation, il retient logiquement l’eau qui lui reste à disposition. C’est pour cette raison que la transpiration diminue, au même titre que le besoin d’aller aux toilettes. Des urines moins diluées et donc plus colorées sont également l’un des symptômes inhérents au manque d’hydratation. A noter que le manque d’hydratation peut conduire à des problèmes plus graves comme des infections urinaires.

Une peau plus rêche et moins élastique

Comme le souligne la dermatologue Nina Roos pour Madame Figaro, « une mauvaise hydratation impacte le derme et l’épiderme« . Le fonctionnement de la barrière de la peau est diminué, ce qui la rend plus perméable aux bactéries et aux allergènes qui provoquent des irritations.

Lire la suite de l’article ici : https://www.gentside.com/deshydratation/ces-etonnants-signes-qui-prouvent-que-l-on-est-deshydrate_art86230.html