Lien

Comment les médicaments homéopathiques sont-ils fabriqués?

  • Publié le : 26/12/2018
  • Mots-clés :  homéopathie, santé.
  • Source : huffingtonpost.fr

homéopathie 2

Voici la composition des médicaments homéopathiques.

SANTÉ – L’homéopathie a toujours fait débat. Et cette année, cela a pris un tour particulier. Dans une tribune publiée en mars dans Le Figaro, des médecins attaquaient, parmi d’autres, cette pratique dite « alternative » pratiquée « par des charlatans en tout genre qui recherchent la caution morale du titre de médecin pour faire la promotion de fausses thérapies à l’efficacité illusoire ».

Une tribune qui a relancé les interrogations, et les débats parfois virulents, autour de cette pratique et de son efficacité. A tel point qu’en août le ministère de la Santé a saisi la Haute autorité de Santé pour connaître son avis « quant au bien-fondé des conditions de prise en charge et du remboursement des médicaments homéopathiques ».

Que trouve-t-on réellement dans un granule homéopathique? Depuis 1965, les ingrédients et les dosages des médicaments homéopathiques sont répertoriés dans la « Pharmacopée Française », le recueil réglementaire des professionnels de la santé. Les informations délivrées dans cet ouvrage se basent sur les recherches de Samuel Hahnemann, créateur de l’homéopathie.

En France, pour fabriquer un granule homéopathique, les laboratoires et les pharmacies utilisent la dilution « centésimale hahnemannienne », du nom de son créateur. Après avoir laissé macérer trois semaines la substance active (il peut s’agir de plantes le plus souvent, mais aussi de venins ou encore de minéraux), les laboratoires et les pharmaciens réalisent la dilution. Cette étape se décompose en plusieurs parties.

Comment les médicaments homéopathiques sont dilués

« La déconcentration se passe en deux temps: d’une part la dilution de centièmes en centièmes qui est suivie d’une agitation », détaille au HuffPostAlbert-Claude Quemoun, docteur en pharmacie. La substance active est diluée dans du solvant le nombre de fois indiqué dans la « Pharmacopée Française ». C’est aussi renseigné sur les tubes de granules. Il s’agit du chiffre suivi des initiales « CH ».

Lire la suite de l’article ici : https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/26/comment-les-medicaments-homeopathiques-sont-ils-fabriques_a_23574916/

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.