Lien

L’Homéopathie au secours des Maux du Surfeur

tubes-homeopathie-e1360779211161

Contrairement à une idée encore répandue, prendre des médicaments homéopathiques ne veut pas dire qu’on renonce à la médecine, bien au contraire ! Les médicaments homéopathiques sont prescrits par des médecins, conseillés par des pharmaciens. Leur statut de médicament est une garantie de fiabilité et de sécurité pour ceux qui les utilisent. Mais ils ont certaines spécificités très intéressantes pour les sportifs, et notamment les surfeurs.

La première chose à savoir c’est que les médicaments homéopathiques n’ont pas d’incompatibilité avec d’autres traitements. Conséquence pratique, vous pouvez très bien, par exemple, juste après une session de vagues un peu chahutée, associer un médicament homéopathique à base d’arnica avec un antalgique. Il n’y a pas de risque d’interactions médicamenteuses.

Autre point à souligner : les médicaments homéopathiques ne présentent aucun risque de dopage, utile à connaître lorsqu’on est compétiteur ! Et, si vous êtes un pratiquant amateur vous vous posez sans doute la question : si je prends un médicament, va-t-il entraîner une baisse de vigilance ou une diminution de mes capacités physiques ? (question importante si l’on est dans du gros swell !). En homéopathie, ce risque n’existe pas… par exemple, aucune somnolence n’est induite par la prise du médicament.

Les douleurs du surfeur
Qu’elle soit chronique (par exemple le mal de dos qui revient tous les jours) ou consécutive à un choc (l’épaule qui fait mal suite à une grosse chute dans les vagues) la douleur est une réalité avec laquelle le surfeur doit composer. En homéopathie, des solutions existent et leur action peut être très rapide.
La « star » incontestable, c’est l’arnica. Cette jolie plante de montagne est connue depuis la nuit des temps pour son action spectaculaire dans les traumatismes (coups, bleus, bosses). En homéopathie vous trouverez de l’arnica en tubes granules ou doses globules, également en comprimés ou en gel (demandez conseil à votre pharmacien). C’est vraiment le médicament à avoir toujours avec soi, à prendre avant et après une session pour atténuer les douleurs dues à une chute dans les rouleaux, favoriser la résorption d’un hématome, diminuer les crampes et courbatures… c’est un peu le « couteau Suisse » du surfeur ! Dans la démarche homéopathique il y a également la prise en compte de vos spécificités. Si, par exemple, vos douleurs sont généralement améliorées par le mouvement (il faut que « ça chauffe » pour que vous alliez mieux) ou, au contraire, par le repos, il existe des médicaments qui vous sont spécifiques ! Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Lire la suite de l’article ici : https://blog.surf-prevention.com/2013/02/13/homeopathie-maux-du-surfeur/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s