Lien

Hydratation : le mythe du 1,5 litre d’eau par jour

Woman drinking water in summer sunlight

L’alimentation participe aussi de l’hydratation : il est donc inutile d’absorber de grandes quantités d’eau chaque jour, il suffit de boire quand on a soif.

Composé à 60 % d’eau, notre corps en contient plusieurs dizaines de litres: soit 45 litres environ pour un homme de 75 kilos par exemple, ou 36 litres pour une femme de 60 kilos. Il en élimine environ 2 litres par jour via les urines et la sueur ; et plus encore, quand la chaleur ou les efforts physiques nous font transpirer.

Pour compenser ces pertes et maintenir l’équilibre hydrique de l’organisme, l’idée s’est donc imposée qu’il fallait boire 1,5 litre d’eau minimum chaque jour. Mais c’est aller un peu vite en besogne. Car, comme l’a fait remarquer avec insistance un physiologiste américain il y a une douzaine d’années, cette recommandation, si elle est mal comprise, peut avoir en fait de fâcheuses conséquences…

Certes, à la différence du chameau capable de puiser dans ses graisses pour en oxyder l’hydrogène et en tirer de l’eau, nous ne pouvons extraire qu’une toute petite part d’eau de nos réserves corporelles. En revanche, nous absorbons quantité de liquides par la nourriture. Ainsi une assiette de 150 grammes de pâtes cuites dans de l’eau bouillante en contient-elle environ 300 millilitres. Ajoutons-y la même portion de légumes, et ce sera 100 millilitres d’eau supplémentaires. Idem pour de la viande ou du poisson. Et rebelote en croquant une belle pomme au dessert.

En temps normal, 1,5 litre, c’est trop!

Au total, avant d’avoir bu un seul verre, et sans opter pour la solution potage, un simple repas peut nous apporter 600 millilitres de liquide. À ce compte, trois repas par jour permettent de couvrir plus de la moitié des besoins hydriques. A fortiori si on y ajoute une collation le matin, un goûter l’après-midi et une infusion en soirée.

C’est ce qui a poussé Heinz Valtin à s’insurger dans une tribune publiée en 2002 par le Journal of the American Medical Association. Pour lui, s’astreindre à boire 1,5 litre d’eau ou plus serait nécessaire dans l’atmosphère desséchée d’un vol long-courrier, en cas de sport intense, sous un soleil de plomb ou en cas de prédisposition aux calculs rénaux. Mais en temps normal, ce serait excessif, voire risqué d’aller au-delà.

Lire la suite de l’article ici : http://sante.lefigaro.fr/article/hydratation-le-mythe-du-1-5-litre-d-eau-par-jour/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s