Lien

Pour prendre soin de nous, l’eau est notre alliée de l’été

pour-prendre-soin-nous-eau-est-notre-alliee-ete_exact1900x908_l

Flotter en étoile de mer pour arrêter le temps, plonger en apnée pour ne plus se noyer dans le quotidien, inonder sa peau d’hydratants intelligents. Autant de raisons qui font de l’eau notre alliée de l’été.

Immersion au bout du souffle. « Faire de l’apnée, mais ça va pas ! Tu as vu comment finit Le Grand Bleu ? » La discipline a longtemps souffert d’une réputation de sport dangereux, voire kamikaze. « C’était vraiment à contre-courant de ce que véhicule réellement l’activité. Heureusement, les mentalités ont changé et on constate un nouvel engouement pour l’apnée« , se réjouit Christophe Benoit, responsable des activités du centre UCPA de Niolon, qui vient d’inaugurer un stage Apnée et Yoga. Un enseignement plus encadré et une meilleure communication ont mis en lumière les bienfaits de cette activité que l’on pourrait résumer ainsi : maîtriser son souffle dans l’eau, pour ne plus vivre la tête sous l’eau.

« C’est un apprentissage de la respiration qui permet d’espacer les prises d’air, sans pour autant se mettre en danger face au manque d’oxygène, ajoute Christophe Benoit. Il y a aussi l’aspect dynamique : des déplacements fluides, des gestes économes, qui amènent à un autre rapport au corps. » Bilan : on apprend à se concentrer comme jamais, à faire le vide (des poumons et de la tête) et au fil des séances, on devient vite plus résistant au stress. « L’apnée est assez proche des exercices de pranayama avancés dans le yoga, mais aussi de cohérence cardiaque,souligne Catalina Denis, fondatrice du studio de yoga parisien Kshanti. C’est une forme de méditation géniale pour évacuer les pensées négatives. Beaucoup d’apnéistes sont d’ailleurs des yogis accomplis. » L’autre point fort de l’apnée ? La force du groupe : les apnéistes assurant mutuellement leur sécurité, ils apprennent à partager confiance et expérience. L’objectif suprême étant de maîtriser son souffle pour mieux s’en passer, et ne faire plus qu’un avec l’écosystème aquatique. Absolument grisant, clament les adeptes.

Flottaison pour se reconnecter

Dans les séances de watsu, il y a trois protagonistes: un porteur debout, un receveur qui flotte, et l’eau, qui joue un rôle à part entière. Une relation silencieuse se noue entre les deux personnes qui évoluent dans le bassin, mais aussi entre les mouvements du corps et les mouvements de l’eau. « On ne sait plus d’où part le mouvement, on perd les notions de temps et d’espace« , explique encore Laurélène Chambovet. Un ballet silencieux également très intéressant dans les cas de troubles psychomoteurs chez les enfants.

Lire la suite de l’article ici : https://www.grazia.fr/beaute/soins-visage-corps/pour-prendre-soin-de-nous-l-eau-est-notre-alliee-de-l-ete-893343

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s