Lien

Des physiciens viennent de découvrir un second état pour l’eau liquide

  • Publié le : 15/09/2016
  • Mots-clés :  science.
  • Source : trustmyscience.com

c3a9tat-liquide-eau-glace-750x400

L’eau est l’un des éléments les plus importants sur la planète, indispensable à notre survie. Pourtant, cette dernière se révèle être bien plus énigmatique que ce que nous pensions.

Un groupe de chercheurs étudiant les propriétés physiques de l’eau a constaté que lorsqu’elle était chauffée à une température se situant entre 40 et 60 degrés Celsius, celle-ci atteignait alors une « température de croisement » et semblait basculer entre deux états liquides différents.

Nous sommes tellement habitués à l’eau, qu’il est difficile d’imaginer qu’il pourrait y avoir un état supplémentaire aux trois états de base qui nous sont familiers : à savoir, l’état solide, liquide et gazeux (dans des cas très rares, un état plasma pourrait également avoir lieu). À l’exception du mercure, l’eau possède la tension superficielle la plus élevée de tous les liquides. Elle est également l’une des seules substances connues dont l’état solide est capable de flotter au sein de son état liquide. Et, contrairement à presque toutes les autres substances liquides connues, l’eau se dilate quand elle gèle. Elle possède également un point d’ébullition étrange : alors que les points d’ébullition des hydrures comme le tellurure d’hydrogène ou le sulfure d’hydrogène diminuent au fur et à mesure que leur taille de molécule diminue, l’eau possède un point d’ébullition inhabituellement haut, pour un poids moléculaire pourtant si faible.

« Personne ne comprend vraiment l’eau », annonce Philip Ball dans la revue Nature. « C’est embarrassant de l’admettre, mais les deux tiers des choses qui couvrent notre planète restent encore un mystère. Pire encore, plus nous étudions et plus les problèmes s’accumulent : de nouvelles techniques sondant de manière plus profonde l’architecture moléculaire de l’eau liquide crée de nouveaux puzzles à résoudre », explique-t-il. En effet, les physiciens ont pu démontrer qu’entre les températures de 40 à 60 degrés Celcius, l’eau liquide peut littéralement changer d’état, proposant de la sorte un tout nouvel éventail de propriétés en fonction de cet celui-ci.

Afin de parvenir à le démontrer, l’équipe de chercheurs internationale menée par Laura Maestro de l’Université d’Oxford en Angleterre, a étudié des propriétés spécifiques de l’eau. Les chercheurs ont examiné des éléments comme la conductivité thermique, l’indice de réfraction, la conductivité électrique, la tension superficielle et la constante diélectrique (soit comment un champ électrique peut se propager à travers une substance) et comment ces éléments réagissent aux fluctuations de température entre 0 et 100 degrés Celsius.

Lire la suite de l’article ici : https://trustmyscience.com/decouverte-d-un-second-etat-pour-l-eau-liquide/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s