Lien

Combattre le calcaire de manière écologique !

• Publié le : 16/01/2018
• Mots-clés :  quelle eau boire, eau du robinet, calcaire, eau filtrée.
• Source : nano-protection.fr

A vos yeux, le calcaire est en résumé de vilaines croutes et dépôts blanchâtres apparaissant à différents endroits de votre lieu de vie et notamment dans toutes les pièces d’eau. Un seul objectif : s’en débarrasser tant pour redonner brillance que pour limiter l’usure des éléments sanitaires !

Oui, mais comment traiter au mieux vos aménagements intérieurs face au calcaire ? Nous y répondons !

Le calcaire, un élément naturel

En fonction de votre région d’habitation, vos sols disposent d’une nature géologique différente impactant la dureté finale de l’eau. Une eau dure est donc une eau calcaire, mais bien qu’elle abime vos canalisations et vos équipements, elle n’est que le résultat d’une eau riche en calcium et en magnésium, finalement bonne pour la santé humaine.

En France, nous parlons d’eau douce ou d’eau dure. Exprimée en °F, une eau douce a une dureté de moins de 15°F, moyennement dure, la concentration sera de 15°F à 35°F et une eau dure a une mesure supérieure à 35°F. Adoucir l’eau à moins de 15°F est non-réglementé. Finalement, vivre avec le calcaire n’est pas une mauvaise chose mais encore faut-il le maitriser et savoir se protéger de ses désagréments. Vous éviterez également des factures énergétiques mal maitrisées.

Top 4 des bonnes idées anti-tartre

1. Eviter les surchauffes !

Le calcaire apparait plus facilement lorsque l’on chauffe l’eau à plus de 60 degrés. A haute température, le calcaire se solidifie et il apparait alors sous forme de tartre. Pour cela,

–        Réglez le thermostat du chauffe-eau ou de la chaudière à un degré raisonnable, sans risque de bactéries.
–        Purger votre ballon d’eau chaude au moins une fois par an.
–        Privilégiez les cycles de lavage en basse température pour vos lave-linge et lave-vaisselle.

2. Régulez votre circuit d’eau pour un meilleur bilan économique et écologique !

–        Minimisez la présence de l’eau dans vos tuyaux en choisissant de prendre une douche plutôt qu’un bain.
–        Mettez en place des économiseurs d’eau ou des mousseurs
–        Installez un récupérateur d’eau de pluie. Il vous servira à récupérer une importante quantité d’eau pour l’arrosage de votre jardin. Grâce à un traitement d’eau de pluie, vous pourrez gérer, en plus, l’alimentation en eau de vos toilettes.

3. Modernisez votre circuit d’eau !

–        Investissez dans un adoucisseur d’eau. Ce type d’appareil vous permettra de réguler qualitativement la présence du calcaire dans l’eau. Au cout de l’achat, se rajoute le prix annuel de l’entretien (changement du filtre, sel etc …)
–       Optez pour des équipements magnétiques. Il existe de nombreuses solutions magnétiques, électroniques ou électromagnétiques, elles ont pour but de ramollir le calcaire de l’eau, au travers des tuyaux, par un champ magnétique. Contrairement aux adoucisseurs, les vertus chimiques de l’eau restent inchangées. A utiliser sur un réseau de canalisations plutôt court, son cout reste encore élevé.

Lire l’intégralité de l’article ici : https://www.nano-protection.fr/blog/combattre-le-calcaire-de-maniere-ecologique–n280

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s