Lien

Saunas, eau chaude… pendant la grossesse : une pratique sans risque ?

32255

Chez la femme enceinte, l’activité physique dans l’eau chaude et de courtes de séances de saunas ne seraient pas dangereuses pour la mère et l’enfant à naître. Des résultats à contre-courant des recommandations souvent émises en la matière.

Selon des chercheurs anglais, les femmes enceintes peuvent pratiquer sans risque de l’exercice physique dans des eaux chaudes. Mais aussi profiter de courtes séances de saunas. Ces données contredisent les conseils actuels selon lesquels les femmes enceintes doivent éviter le stress lié à la chaleur. « Les inquiétudes viennent d’un potentiel risque cardiovasculaire lorsque la température corporelle dépasse les 39°C. » En revanche, « les recommandations ne définissent pas précisément ce lien de cause à effet. Et on sait que pendant la grossesse, la régulation de la température corporelle a tendance à s’améliorer ».

Pour le prouver, les scientifiques ont analysé les résultats de 12 études. Au total, ces travaux rassemblaient les données de 347 femmes enceintes exposées à une augmentation de leur température corporelle. Un phénomène rapporté après une séance de sauna, des exercices réalisés dans l’eau chaude ou simplement un moment passé assise dans leur baignoire.

Les scientifiques ont sélectionné des femmes à différents stades de grossesse. Leur réaction a été évaluée en fonction de l’intensité de l’exercice, de sa durée mais aussi de la température de l’eau et du degré d’humidité.

Aucune température corporelle au-delà de 39°C…

Résultats, aucune femme n’a atteint le seuil des 39°C. La température corporelle maximale observée était de 38,3°C pour un exercice de plein air, de 37,5°C pour les exercices dans l’eau, de 36,9°C après un bain chaud et de 37,6°C après une séance de sauna. « Cette élévation de la température corporelle ne présente pas de risque pour le fœtus », affirment-ils. En se basant sur ces résultats, les scientifiques ont établi les options sans risque pour les femmes enceintes :

  • Une séance de 35 minutes d’exercice d’aérobie intense (recrutant entre 80% et 90% de leur capacité cardiovasculaire) à une température atmosphérique de 25°C et 45% d’humidité ;
  • Ou une séance d’aérobie aquatique de 45 minutes dans une eau de 28,8°C à 34,4°C ;
  • Ou une séance de sauna pendant 20 minutes maximum à 70% d’humidité.

Suite de cet article : http://www.lavoixdelain.fr/actualite-32255-saunas-eau-chaude-pendant-la-grossesse-une-pratique-sans-risque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s